Aborder les LGBTphobies avec le cinéma: le kit pédagogique du Blackmaria

Un kit pédagogique cinéma pour aborder les LGBTphobies dans le Grand Est

IMG_7387 2.jpg

Lire la suite

Publicités

Le meilleur de notre veille #48

Retour sur quelques sujets qui ont alimenté notre veille en février.

Du côté de l’IFLA, appels à propositions sur différents sujets pour le prochain Congrès qui se tiendra à Athènes du 24 au 30/08/2019.

LGBT+

Tout d’abord un peu de lecture!

Bibliographie de pièces de théâtre jeune public, sur les thématiques du genre et de l’homosexualité

Ce livre Gender Issues and the Library : Case Studies of Innovative Programs and Resources / Carol Smallwood, Lura Sanborn balaie différents exemples réussis de questionnements sur le genre, à la façon d’une anthologie.

La nouvelle promotion 2019 de l’INET a choisi de se nommer Alan Turing. Qui était-il? Vous pouvez lire cet article de Wikipedia et / ou aller voir cette pièce au théâtre Michel à Paris qui vous éclairera sur le génie de ce personnage.

 

Multiculturalisme

Pour les sans-abri, une médiathèque comme «parenthèse dans leur parcours du combattant»

À Chicago, des logements sociaux couplés avec des bibliothèques

“Comme un million de papillons noirs” : la confiance en soi au cœur d’un succès d’édition jeunesse

 

Féminisme

L’égalité des sexes au centre du plan stratégique des bibliothèques espagnoles

Pour alerter les élèves sur les stéréotypes de genre, un escape game pour sensibiliser les jeunes aux stéréotypes de genre en cours de financement participatif.

La journée d’étude de Bibdoc 37 le 25/04/2019 aura comme sujet : encourager l’égalité homme-femme en bibliothèque

Suivez-nous aussi sur Twitter et Facebook

Participez à l’IFLA !

L’été prochain, le congrès international de l’IFLA se déroule à Athènes, en Grèce.

Participer au congrès

Il existe plusieurs moyens pour vous de participer à ce congrès professionnel :

 

Appels à propositions

Gigantesque congrès de près d’une semaine, les différents sections et groupes de l’IFLA ont lancé de nombreux appels à communications : https://2019.ifla.org/conference-programme/calls-for-papers/ et il ne tient qu’à vous de participer et d’y répondre. Le français est  l’une des langues officielles de l’IFLA et vous pouvez tout à fait proposer votre communication en français lors du Congrès. Les appels ayant été lancés tardivement, les dates proposées peuvent être aménagées, rassurez-vous.

Parmi les appels lancés, je vous renvoie vers les suivants :

  • LGBTQ Users Special Interest Group

Thème : « Parlons du changement : Comment les bibliothèques et les communautés LGBTQI remettent en question les stéréotypes ».

Les bibliothèques sont des institutions importantes pour les communautés LGBTQI. Elles détiennent d’importantes collections et une mémoire commune importante, elles accueillent de la programmation LGBTQI et offrent des espaces sécurisés où les personnes et les groupes LGBTQI peuvent se rencontrer. Mais comment les bibliothèques et les communautés LGBTQI travaillent-elles ensemble ? De quelles façons les bibliothèques peuvent-elles remettre en question les stéréotypes et avoir un impact positif sur la vie des personnes LGBTQI ?

Tiré du thème du congrès de la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA), « Les bibliothèques en dialogue pour le changement », le groupe d’intérêt spécial des usagers et usagères LGBTQI proposera une session interactive de deux heures pendant le Congrès de l’IFLA (WLIC 2019) à Athènes, Grèce. Nous souhaitons encourager le dialogue sur la façon dont les bibliothèques peuvent apporter des changements pour les communautés LGBTIQ. En particulier, nous cherchons à examiner le rôle que les bibliothèques peuvent jouer dans la lutte contre les stéréotypes par le biais de collections, de services et d’espaces qui répondent aux besoins des communautés LGBTQI et la diversité qu’elles représentent. Nous sommes à la recherche de présentations motivantes et novatrices sur la façon dont les bibliothèques peuvent remettre en question les stéréotypes LGBTQI et favoriser le changement social.

Sous-thèmes : Les conférences peuvent porter sur les sujets suivants ou sur n’importe quel autre sujet connexe

  • Dans quelle mesure les bibliothèques sont-elles des espaces « safe » pour les communautés LGBTQI ?
  • En quelles occasions les bibliothèques peuvent-elles proposer des services qui remettent en question les stéréotypes sur les communautés LGBTQI ?
  • En quoi les heures du conte avec une drag-queen participent-elles de la déconstruction et de l’élimination des stéréotypes ?
  • Comment les collections spéciales LGBTQI peuvent-elles interpeller la mémoire commune et commémorer les expériences et événements LGBTQI ?
  • Comment les collections imprimées peuvent-elles remettre en question les stéréotypes des communautés LGBTQI ?
  • Quel est le rôle des mouvements de médias sociaux comme #ReadDiverseBooks et #OwnVoices dans la lutte contre des stéréotypes LGBTQI ?
  • Que peuvent faire les bibliothèques universitaires pour aider les communautés LGBTQI à interroger les stéréotypes ?
  • Women, Information, & Libraries Special Interest Group in partnership with Libraries without borders

Thème: « Proposer les meilleures pratiques pour servir les femmes et les filles »

Nous recherchons des propositions décrivant des exemples concrets montrant comment vous avez réussi à contacter et à soutenir des femmes et des filles de votre communauté locale, à les intégrer dans vos espaces, à assister à vos événements et ce que vous avez appris de ces expériences. Nous espérons vivre une grande variété d’expériences auprès des femmes et des filles dans les villes, les zones rurales, les communautés autochtones, les camps de réfugiés et tout le reste. Nous prévoyons de tirer parti de ces expériences au cours de la session pour publier une série de meilleures pratiques et de kits thématiques afin de former des acteurs du monde entier à l’autonomisation des femmes et des enfants du monde entier.

  • New Professionals Special Interest Group joint with Management and Marketing Section

Au cours de cette session de deux heures, nous aimerions aborder quatre questions principales:

1. L’amour entre les usagers – Certaines bibliothèques sont-elles plus adaptées aux rencontres et à l’amour? Les bibliothèques et les bibliothécaires peuvent-ils jouer un rôle d’intermédiaire culturel dans la communauté? Nos collections peuvent-elles aider nos utilisateurs avec leur vie amoureuse?

2. L’amour chez les bibliothécaires – Êtes-vous déjà tombé amoureux d’un collègue? Comment les managers doivent-ils gérer un couple dans leur équipe? Quelle est l’importance de la passion et du désir dans les relations professionnelles?

3. L’amour entre bibliothécaires et usagers – Pouvons-nous tomber amoureux des deux côtés d’un guichet de référence?

4. Le côté obscur de l’amour – Comment gérons-nous l’amour non désiré dans la bibliothèque? Quand devient-ce du harcèlement et comment traitons-nous ces situations?

Nous voudrions aborder ces questions de manière traditionnelle, par le biais d’un appel à communications et d’une enquête internationale, du point de vue de la sociologie, de la géographie et des sciences de la bibliothèque.

Néanmoins, le sujet est une opportunité de défier les conventions des sessions de l’IFLA, par exemple à travers une performance visuelle ou un événement participatif.

 

Alors, à très bientôt à Athènes !

 

Questions de genre et bibliothèque

En 2017 a été publié l’ouvrage Gender Issues and the Library: Case Studies of Innovative Programs and Resources. Nous pourrions le traduire par « Les questions de genre et la bibliothèque : études de cas d’activités et de ressources innovantes ».

Gender

Couverture du livre

Préfacé par la présidente de l’association des bibliothèques américaines (ALA) Loida Garcia-Febo, l’ouvrage balaie différents exemples réussis de questionnements sur le genre, à la façon d’une anthologie. Il concerne essentiellement l’égalité femmes-hommes et le sujet des femmes.

Codirigé par Carol Smallwood et Lura Sanborn, l’ouvrage présente une évolution en 5 temps : après avoir abordé la formation des étudiant-e-s et des professionnel-le-s de l’information, il est question de l’histoire : la place des fonds de recherche sur le genre et les femmes, dans les bibliothèques de recherche en premier lieu, mais aussi dans les bibliothèques de lecture publique.

C’est dans un troisième temps seulement que les questions LGBT+ sont plus largement abordées, avec les activités et partenariats qu’il est possible de mettre en place. Enfin, les collections et les ressources terminent cet ouvrage de recherche qui développe de nombreuses idées. On regrettera seulement la place accordée aux bibliothèques de lecture publique, qui n’occupent qu’une faible partie des articles.

Plus d’informations sur le site de l’éditeur en cliquant ici.

Le meilleur de notre veille #47

Du côté de l’ABF, du nouveau au bureau national en janvier :

Le bureau national exécute les décisions du conseil national et assure la direction permanente de l’association. Ses membres sont désignés par le conseil national. Le renouvellement du bureau national a lieu tous les trois ans. Re-découvrez la composition du bureau national, suite à la réunion du conseil national qui a eu lieu le 27 janvier 2019 à Dijon, dans le cadre du séminaire annuel des groupes régionaux. Bienvenue à la nouvelle équipe! Présidente : Alice BERNARD

LGBT+

  • Plus de 200 plaintes déposées en même temps pour des propos homophobes sur Internet. L’objectif des avocats est notamment d’« instaurer la peur du gendarme » et que « cesse l’impunité » des auteurs de propos homophobes sur Internet, rarement condamnés.
  • La semaine des discriminations à Montreuil. Retour sur la semaine d’activités organisée par la bibliothèque de Montreuil, d’après une interview avec son directeur, Fabrice Chambon. Cet article de Sophie Agié-Carré a été initialement publié dans le numéro 94/95 de la revue Bibliothèque(s).
  • Quand la littérature jeunesse met en scène les personnes LGBT+ . Au Salon du livre jeunesse de Montreuil, les éditions Talents Hauts s’engagent pour une littérature jeunesse plus représentative des personnes LGBT+.

Multiculturalisme

  • Le CSA pointe du doigt le manque de diversité à la télévision. Par exemple, trop peu de place est accordée aux banlieues et à l’outre-mer. La diversité géographique des personnes « vues à la télé » ne reflète pas non plus la composition de la société : seules 3% des personnes étudiées habitent des grands ensembles de banlieues populaires, et 0,3% l’outre-mer (si l’on exclut les programmes de France Ô).
  • Comment aborder le thème des migrations dans toute leur complexité avec un public jeunesse ? Après un passage au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2018, Légothèque a sélectionné quelques nouveautés sur le thème des migrations

Inclusion et handicap

  • Dans le cadre de son événement « Tu joues ou tu joues pas » organisé du 1er décembre 2018 au 16 mars 2019, la Bibliothèque de Lyon a organisé une journée professionnelle autour du jeu et de l’accessibilité le jeudi 7 février 2019 à la bibliothèque de la Lyon Part-Dieu intitulée « Quand le jeu est inclusif ».

Féminisme

  • BBF / tour d’horizon : « SEXISTE ? PAS NOTRE GENRE ! Comment agir en bibliothèque contre les stéréotypes et discriminations de genre ». Le 20 juin 2018, les élèves conservatrices et conservateurs de l’Enssib – promotion Benoîte Groult – organisaient une journée professionnelle à la Bibliothèque municipale de Lyon.
  • La représentation des genres et des stéréotypes sexistes dans la littérature jeunesse vue par les collégiens. Un chouette projet mené récemment à la bibliothèque Italie avec quatre classes de 6ème du collège Moulin des Prés dans le 13ème arrondissement à Paris
  • 7 livres à offrir aux enfants pour déconstruire les stéréotypes de genre en 2019 !

 

Et pour terminer ce petit tour d’horizon, nous vous proposons un panorama de toilettes non genrées dans des bibliothèques, des musées comme nous le faisons désormais au congrès annuel de l’ABF sur ce compte Instagram

 

Une bibliographie sur le genre et l’homosexualité dans le théâtre jeune public

Cette semaine, nous vous présentons une bibliographie de pièces de théâtre jeune public, sur les thématiques du genre et de l’homosexualité, d’après les travaux du département des arts vivants de la Médiathèque de Vaise. Via L’Influx, le webmagazine de la Bilbiothèque municipale de Lyon.
Sur le thème de l’homosexualité

Pour enfants

La cantine de l’amour / Kristian Hallberg / 2013
Roland, tout en servant des boulettes de viande à la cantine, imagine la façon de reconquérir Bart, son amoureux qui vient de le quitter. D’autres parmi les élèves comme Elmer, Anjou, Hedda ou Lawen, s’aiment, se mentent et enchaînent les malentendus.
Pré-adolescents 11-14 ans.

Pierre est un panda / Christophe Pellet / 2014
Pierre est un garçon très délicat. Il a deux mamans et un papa. Et il a aussi son amie Maria. On dirait que la famille de Pierre dérange beaucoup les parents de Maria…
Tendre et cruelle, cette pièce aborde la question de la famille, celle que l’on a et celle que l’on voudrait avoir. Elle offre, à hauteur d’enfants, un regard sur l’homoparentalité et sur la difficulté à surmonter la peur de la différence.

Le journal de Grosse Patate / Dominique Richard / 2001
Grosse patate essaie de comprendre le monde à travers des exercices de maths, en regardant Rémi qui a une ombre de petite fille. Dans ses rêves elle rencontre l’homme en noir qui l’aide aussi à mieux comprendre.
Une pièce drôle et cruelle comme l’enfance. Aborde les thèmes de : l’amitié, l’amour, le deuil et la différence.

Hubert au miroir / Dominique Richard / 2008
Hubert aime se regarder des heures dans le miroir et adore que les autres le contemplent. Sa mère est morte et il vit avec son père et son petit frère. Il discute de football avec son entraîneur, se heurte à son père et, en rêve, aide son professeur à démêler des énigmes.
Une pièce jeune public qui ose aborder des sentiments mitigés, le narcissisme, la méfiance, l’attirance entre petits garçons. Un texte sans concession et original !
Distribution : 3 hommes + 2 femmes + 1 enfant

Sur la question du genre

Plutôt pour enfants

Sous l’armure / Catherine Anne / 2013
Conte
« Sous l’armure, il y a quoi ? Un chevalier. Et pourquoi pas une chevalière ? Ah, ça ne se dit pas ? Au temps des châteaux-forts, Monseigneur veut partir au combat, embarquer son fils et mener sa fille au couvent. Et pendant ce temps, la châtelaine pleure en brodant ? Ça ne va pas se passer comme ça. Christine, vive et intrépide, préfère mourir sur son cheval plutôt qu’étouffée sous un voile. » (Extrait)
À partir de 10 ans.

Stroboscopie / Sébastien Joanniez  / 2015
Raconte l’histoire d’un garçon et d’une fille qui sont sous un réverbère qui s’allume et qui s’éteint. Ils parlent de ce que c’est que d’être une fille ou un garçon.

Elle pas princesse, lui pas héros / Magali Mougel / 2016
Trois enfants se confient tour à tour et dévoilent leur personnalité. Leïli aime les jeux de garçons et refuse de porter du rose. Nils est timide et cache un cœur sensible. Cédric veut jouer à l’homme parfait. Trois textes sur les stéréotypes de genre et qui invitent à la tolérance.
Enfants 6-10 ans.

Mon frère, ma princesse / Catherine Zambon / 2012
Un petit garçon préférerait être une princesse ou une fée, avoir des cheveux longs et porter des vêtements roses. Chahuté et moqué à l’école, il peut compter sur sa grande sœur pour le défendre.
Distribution : 7 personnages

Plutôt pour adolescents

Fille de / Leïla Anis / 2013 [Livre]
Un monologue évoquant l’expérience de l’exil. Cette adolescente pose la question de l’exil au féminin et des stéréotypes de genre.
Pour grands ados.
distribution : 1 femme
Lilli-Heiner Intra muros / Lucie Depauw / 2014
L’histoire d’une jeune fille Lilli qui n’aura pas le temps de devenir une femme, victime du dopage aux hormones masculines pratiqué en ex-RDA. C’est l’histoire des déchirures de l’Allemagne, de Berlin par un mur, les déchirures des corps par les muscles, les frontières, les désirs et les genres.
Pour grands ados.

En délicatesse / Christophe Pellet / 2001
Une sorte de dissolution a eu lieu. Les contours des hommes et des femmes sont plus flous. Ils vacillent entre hétérosexualité et homosexualité. Le sexe fort est devenu le sexe faible et la psychologie traditionnelle qui déterminait leurs comportements a disparu.

Ces filles-là / Evan Placey / 2017
Drame
Histoire de Scarlett, jeune lycéenne dont la vie bascule le jour où une photo d’elle nue fait le tour de l’école. Elle est victime de harcèlement. Au milieu du chœur des filles, surgissent les voix des femmes des générations passées qui se sont battues pour leurs droits et leur liberté, afin de ne plus être surveillées et jugées. Scarlett découvre que les filles se montrent aujourd’hui plus cruelles encore que les hommes de l’époque.

Désertion / Pauline Sales / 2005
Texte jouant habilement sur le devenir femme qui habite le corps masculin et surtout celui des acteurs. Un homme en robe est-il toujours tout à fait un homme ?
Pour grands ados.

Groenland / Pauline Sales / 2003
La pièce parle de la difficulté d’être une femme. La pièce évoque aussi la place de la femme dans la société, ce qu’est être mère et la transmission de mère à fille. Le personnage principal laisse des recommandations à sa fille : ne pas se faire piéger par les codes sociaux, par les hommes, par le sexe, par la maternité…
Pour grands ados.

Fantaisies / Carole Thibaut / 2010
Aborde les questions de la construction des genres et de l’identité des femmes et donc des hommes, en s’amusant avec les différents codes de la représentation sexuée et théâtrale. L’auteur démonte la mécanique d’oppression qui se cache derrière la notion d’idéal féminin. Elle s’attaque aux représentations de l’instinct maternel, du phallocentrisme, des canons esthétiques, des traditions…
Pour grands ados.

Sources :

http://www.linflux.com/arts-vivants/pieces-pour-enfants-et-ados-sur-la-question-du-genre/ 

http://www.linflux.com/arts-vivants/pieces-sur-lhomesexualite-pour-enfants-et-adolescents/