Bibliothèques et citoyenneté au programme de la journée d’étude ABF Nord-Pas de Calais

Comment la Bibliothèque remplit ses missions de lieu-ressource pour le citoyen de demain ? telle était la question posée lors de la journée d’étude du groupe régional Nord Pas-de-Calais de l’ABF.

Plusieurs interventions et retours d’expérience ont illustré cette large thématique de la citoyenneté.

ateliermedia_3

Journée d’étude à la nouvelle médiathèque de Carvin

1. Le citoyen, la citoyenneté, la bibliothèque / Raphaëlle Bats, ENSSIB

Il est devenu bien complexe, aujourd’hui, de définir certaines notions essentielles : qu’est-ce qu’être citoyen ? comment s’opère la citoyenneté ? la nationalité / la (les) communauté(s) ? quelle voix portons-nous et quelle place dans le débat citoyen. Face à la multiplicité de ces définitions, la bibliothèque reste un lieu de débat public, où l’accompagnement à la citoyenneté revêt des formes évolutives.

Petit balayage de l’existant et du champ – infini – des possibles :

  • Bibliothèque et empowerment: rendre visible, donner à voir. Les bibliothèques deviennent inclusives, participatives et permettent la reconquête de l’espace public.
  • Bibliothèque et  nationalités : s’adresser à la population étrangère. Comment favoriser et accompagner le « devenir français » ?
  • Bibliothèque et vivre-ensemble : repenser accueil et convivialité ; repenser le lien social, entre solidarité, sociabilité et faire société.

2. L’accès à l’information citoyenne : les collections et ressources

Le Kiosque citoyen / Rémi Thomas, Réseau des Idées, Tourcoing

Ce projet a accompagné l’ouverture d’une nouvelle médiathèque, en 2013, à Tourcoing. L’idée principale est de rassembler, en un seul et même espace, tout document relevant de l’actualité et de faire ainsi de la médiathèque un lieu-ressource.

Le Kiosque se compose d’un poste informatique, d’une sélection documentaire entièrement empruntable, de retours sur l’actualité, d’un affichage valorisant les animations liées (conférences, débats, formations).

La programmation est trimestrielle mais une porte est laissée ouverte pour la réactivité à l’actualité.

La citoyenneté, un projet de formation en ligne (en construction)/ Marie-Odile Paris, Médiathèque Départementale du Nord

Lancement prévu en mai 2017 d’une formation en ligne, composée d’une dizaine de video, co-construite par les équipes de la Médiathèque Départementale et diverses associations – Mots et Merveilles, Signes de Sens –  présentant une thématique commune, mais dont les attentes diffèrent.

La méthodologie choisie pour ce projet est axée sur trois aspects : les valeurs de la République – avec la création d’un référentiel commun – , l’accessibilité, l’illettrisme.

Cette plateforme de formation est destinée aux personnels des médiathèques, et à toute personne sensibilisée aux missions des bibliothèques. Elle sera également visible sur la plateforme francophone de Bibliothèques Sans Frontières.

La Bibliothèque vivante / Mina Bouland, Bibliothèque Municipale de Lille

Un exemple de Bibliothèque vivante organisée à Lille, en partenariat avec L’ille de la diversité.

Pour rappel, les Bibliothèque Vivantes donnent à emprunter non pas un document, mais une personne. Éphémères, gratuites, des « livres » volontaires et bénévoles, elles visent l’ouverture d’esprit et la tolérance. Elles aident ainsi à lutter contre les stéréotypes et les préjugés.

3. La Bibliothèque comme lieu de débats et d’échanges

L’exposition Le droit de vivre : débats, animations et rencontres / Virginie Delrue et Adeline Rofort, BULCO Calais

La Bibliothèque Universitaire du Littoral – Côte d’Opale a établi un programme culturel sur le thème des réfugiés. Située sur le territoire calaisien, la thématique y est apparue évidente.

En octobre 2016, la BULCO a monté l’exposition « Made in Calais », en lien avec l’association Le Réveil voyageur  et la reporter-photographe Isabelle Serro. Composée d’une cinquantaine de photographies et d’une reconstitution de « jungle », les bibliothécaires ont proposé trois temps d’animation : des visites accompagnées, spontanées ou dans le cadre d’accueils scolaires, des ateliers et des soirées (témoignages, théâtre avec la pièce « To be or not »  et soirée de clôture).

Le bilan est largement positif avec plus de 1200 visiteurs, une visibilité accrue de la bibliothèque, une collaboration avec les enseignants et une prise de conscience de l’université quant à l’intégration des étudiants réfugiés.

Échanges de savoirs / Sylvie Kalinsky, Bibliothèque Municipale de Lille

La mise en place d’un réseau d’échanges de savoirs où chacun est, tour à tour, enseignant et apprenant avec pour objectif de créer du lien et de valoriser les compétences de chacun.

A l’échelle du quartier lillois Moulins, il a fallu poser les bases de ce réseau et définir les principes : gratuité des échanges, la bibliothèque comme lieu d’accueil de ces échanges, inscription et mise en relation des usagers.

Avec quarante inscrits en début du projet, l’action nécessite une dynamique importante. Malgré une légitimité évidente, ce réseau d’échanges de savoirs est en recherche de solutions pérennes : nouveau site web de la bmL, constitution d’un groupe de personnes-relais, la création d’un réseau à l’échelle du quartier sur le thème de l’économie solidaire… une somme d’idées pour continuer à valoriser les compétences des usagers !

La violence du monde / David-Jonathan Benrubi, Médiathèque d’Agglomération de Cambrai

Terrorisme ; réseaux sociaux ; migrants ; guerres ; stratégies militaires et révolutions… autant de thèmes brûlants donc s’est emparés la MAC au printemps 2016. Un programme riche (télécharger le pdf).

  • l’exposition « La révolution par le dessin : Z s’expose à Cambrai (mais vous ne le verrez pas !) ». Le parcours du caricaturiste tunisien et cette question : quelle est la part d’universel dans ses dessins ?
  • huit conférences : sociologues, maîtres de conférence, conservateurs, autant de professionnels pour analyser la complexité, et la violence du monde.
  • une rencontre avec Z, ou comment les Renseignements Généraux peuvent devenir les partenaires des bibliothèques !

On aura deviné que cette rencontre n’ait été ni « tout public », ni annoncée, ni médiatisée…

 

 

 

 

 

Dans la hotte de Légothèque

En cette période de fêtes de fin d’année, les conseils d’achats sont plus que jamais d’actualité, et Légothèque n’échappe pas à cet indispensable moment. Voici une sélection de romans, documentaires, romans graphiques et albums, qui ont constitué certaines de nos lectures en 2016.

Nous profitons de cet article pour vous souhaiter à toutes et tous de belles fêtes de fin d’année. Le blog se met en mini-pause et nous vous retrouverons le mardi 10 janvier 2017.

Lire la suite

Le meilleur de notre veille #27

Pour ce dernier meilleur de notre veille de l’année 2016, voici une sélection de ressources de notre Diigo, autour de la culture, des bibliothèques dans la cité et d’un site web à ajouter dans vos favoris.

Lire la suite

Des nouvelles du groupe « LGBTQ Users » de l’IFLA

Cette année, le congrès international de l’IFLA se déroulait à Columbus, dans l’OHIO. Comme nous avons déjà eu l’occasion de le dire, ce congrès nous intéresse à plus d’un titre. D’abord parce qu’il permet de rencontrer et de partager avec des collègues du monde entier sur nos thèmes de prédilection, ensuite parce qu’il nous permet d’échanger et de construire notamment en assistant et participant à des « Groupes d’intérêt spéciaux » (SIG), des groupes de travail thématiques. Parmi ces derniers, vous le savez, nous suivons les travaux de la section autour du Multiculturalisme, du SIG Women, Information and Libraries et nous participons au SIG LGBTQ Users.

11953134_793358040790051_8511498564441897013_n

Lire la suite

Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme / bell hooks

« « Ne suis-je pas une femme ?« , telle est la question que Sojourner Truth, ancienne esclave, lança en 1851 lors d’un discours célèbre, interpellant féministes et abolitionnistes sur les diverses oppressions subies par les femmes noires : oppression de classe, de race, de sexe. Héritière de ce geste, bell hooks décrit dans ce livre paru en 1981 aux Etats-Unis les processus de marginalisation des femmes noires. Elle livre une critique sans concession des féminismes blancs, des mouvements noirs de libération, et de leur difficulté à prendre en compte les oppressions croisées. Un livre majeur du « Black feminism », un outil nécessaire à tou-te-s à l’heure où, en France, une nouvelle génération d’Afroféministes prend la parole. »

ne-suis-je-pas-une-femme-couv

Lire la suite

Les actes du Congrès BOBCATSSS

En janvier dernier, l’Enssib accueillait et organisait la 24ème édition du congrès BOBCATSSS. Un congrès international réunissant des étudiants en sciences de l’information et de la communication, des enseignants, des chercheurs, et des professionnels de tous pays. Légothèque y avait participé en tant que commission de l’AbF, ce que nous avions décrit dans un billet paru en février dernier.

thankyou Lire la suite