Le congrès IFLA 2017

Cette année, le congrès international de l’IFLA 2017 se déroulait à Wroclaw, en Pologne, une ville particulièrement dynamique puisqu’après avoir été nommée capitale européenne de la culture en 2016, elle accueillait en juillet dernier les World Games, une compétition sportive rassemblant des disciplines non inscrites aux jeux olympiques et donc, l’IFLA du 19 au 25 août.

Outre qu’il permet de rencontrer et de partager avec des collègues du monde entier, ce congrès est l’occasion également de construire et participer aux groupes de travail sur nos thèmes de prédilection. Parmi ces derniers, ceux qui suivent ce blog savent que nous nous impliquons notamment dans les travaux de la section autour du Multiculturalisme, suivons le SIG Women, Information and Libraries et participons au SIG LGBTQ Users.

35006824856_44bbaedba9_z

Le SIG LGBTQ Users organisait le lundi 25 août une conférence autour de la notion de l’intersectionnalité et du rapprochement des luttes : « Intersectionality: Libraries at the intersection of community identities« . Nous avons donc eu le plaisir d’écouter une intervention vraiment passionnante autour des modalités de renseignements sur la santé sexuelle que les centres de documentation et bibliothèques peuvent apporter aux publics sourds : Intersectional and intermodal: Making sexual health information accessible to LGBTQ+ Deaf people. Je vous en recommande la lecture. Ensuite, il s’est agi d’explorer la façon dont nos établissements pouvaient reconnaître et travailler avec le public trans à partir de deux interventions, la première sur l’importance de la mise en place de toilettes mixtes aux États-Unis (Libraries and Gender Neutral / Inclusive Bathrooms: Case Studies on Promoting Information, Inclusivity and Access in Open Spaces), la seconde sur le travail mené au Canada autour des archives trans et des liens que des bibliothèques universitaires mènent avec ces communautés (Becoming a Trans Ally: Social Justice Work through Libraries and Archives).  Enfin, la conférence s’est intéressée à la question des archives LGBTQ à travers des exemples américains (Education, GIS Mapping and Portals of Knowledge: Archival Strategies and Perspectives from ONE Archives), russe, est-européens (Contemporary Art and Alternative Queer Archival Strategies in Central and Eastern Europe) avec un focus hongrois (The efforts and plans of Hungarian LGBTQ archives). La soirée conviviale organisée dans un bar de la ville le mercredi 23 fut également un succès puisqu’elle a rassemblée pas moins d’une vingtaine de collègues.

De nombreuses interventions ont porté sur les questions de multiculturalisme avec un focus dès le premier jour du Congrès autour du rôle des bibliothèques en période de crise : « Libraries in Times of Crisis: Historical Perspectives » (Library History Special Interest Group). La question des populations indigènes a été largement débattues, que ce soit via la signalisation des ressources, le soutien que les bibliothèques peuvent apporter aux communautés indigènes (Indigenous Continuity: how do you show your solidarity? – Indigenous Matters) ou immigrées avec la volonté de mettre en place une boîte à outils élaborée à partir d’exemples issus de plusieurs pays dans le monde (Multicultural Library Manifesto Toolkit – Case Studies and Illustrations from a Global Perspective – Library Services for Multicultural Populations ; la liste des interventions est disponible sur le planning en ligne en date du mardi 22 matin).

L’inclusion d’ailleurs fut à l’honneur d’un article de la revue American Libraries, qui est heureusement revenu sur le traitement de cette question, en restituant avec justesse les propos des interventions aux différentes sessions.

Le SIG Women, Information and libraries, quant à lui, a été particulièrement actif en proposant une non-conférence sur le thème de la solidarité, « Solidarity in action: how we answer the call« . La non-conférence ne prévoit pas de thème en amont, mais laisse les participants choisir eux-mêmes les thématiques sur lesquelles ils souhaiteraient discuter puis organise les échanges et les réflexions.
Auparavant, le groupe a animé une rencontre-satellite sur la situation des femmes en situation de conflit et la façon dont les établissements pouvaient identifier leurs besoins informationnels et conserver ensuite leurs histoires.

Capture

D’autres conférences portaient sur la redéfinition du rôle, notamment social, des bibliothèques, sur la question de l’inclusion, des bibliothèques vivantes. Plus largement, le congrès a abordé nombres de thématiques autour de l’Agenda 2030 de l’ONU, du mouvement de l’Open Access et de la question des Fake News, ou la gestion du changement.

Pour rappel, l’ensemble des interventions est destiné à alimenter la bibliothèque numérique de l’IFLA à l’adresse : http://library.ifla.org/. Le congrès était livetwitté avec le hashtag #WLIC2017 et accessible sur une page Facebook dédiée vous permettant de retrouver les principaux événements et informations de ce congrès.

Cliquez sur le logo pour voir une vidéo de résumé du congrès de cette année.

web-version-large_522-1831

Publicités

Retour sur le congrès ABF 2017

Le congrès s’est achevé il y a un petit peu plus d’un mois, et ce billet est l’occasion pour la commission de revenir sur les actions menées pendant ces trois jours de rencontres. Pour rappel le congrès avait pour thème, Bibliothèques : Inégalités territoriales et égalité des chances.

 

A cette occasion, nous avons souhaité travailler sur une thématique autour de la construction de soi et de l’identité. Ainsi, la rencontre, intitulée « Littérature et périphérie » regroupait trois intervenant.e.s afin de croiser leurs regards sur le sujet : à la fois au prisme de l’écriture et celui de la sociologie, tout en s’interrogeant sur la place donnée à cette littérature dans les bibliothèques.

Cette thématique avait été abordée au cours des derniers mois sur le blog par le biais de différentes recensions d’ouvrages, que nous vous invitons à lire ou relire.

Une trentaine de personnes a assisté aux échanges entre Nadia Tarfaoui, Rachid Santaki et Kaoutar Harchi. Le trio bibliothécaire/auteur/sociologue a été très intéressant, les échanges avec la salle ont montré que cette thématique, peu abordée lors des formations et peu documentée dans la littérature professionnelle, suscitait des questionnements.

Lors du déjeuner du vendredi, nous avons pu bénéficier sur le stand de l’ABF d’un espace pour présenter la commission et rencontrer les congressistes intéressés par nos thématiques de travail. Cet espace, que nous avions aménagé par des affiches, flyers et notre exposition sur le genre, était propice aux échanges.

Vous êtes plus d’une vingtaine à être venu.e.s discuter de nos actions, nous faire des retours positifs sur le blog, nous interroger sur les questions femmes/hommes en bibliothèque ou encore nous demander comment rejoindre la commission.

 

Enfin, comme nous l’annoncions le 13 juin dans un article sur le blog, nous avons pu installer pour le congrès les toilettes mixtes. Nous vous invitons à relire l’article pour avoir l’ensemble de la démarche qui nous a mené.e.s à cette proposition.

Ce travail, mené en collaboration avec le groupe ABF Ile-de-France, s’est matérialisé sous deux formes conjointes :

  • Des grands panneaux imprimés, permettant de recouvrir les symboles homme/femme des toilettes
  • Des affichettes explicitant notre démarche, apposées sur les portes des toilettes.

Nous avons pu observer différents comportements des congressistes, avec parfois une mixité totale, parfois une non-mixité et parfois un entre-deux. L’habitude de la non-mixité a pu inciter les personnes à ne pas tenir compte de la mixité proposée (consciemment ou non).

Nous avons eu beaucoup de retours positifs de congressistes, de l’organisation de l’ABF, qui ont salué l’initiative, à la fois lors du congrès, mais aussi sur les réseaux sociaux. Nous avons également bénéficié d’un article sur le site Actualitté. Cette action a permis une visibilité de la commission et a pu constituer une bonne visibilisation des personnes trans et gender fluid. Nous espérons pouvoir réitérer cette opération lors des prochains congrès (et ainsi améliorer notre démarche).

Nous avons également profité du congrès pour faire notre assemblée générale autour d’un bon repas : préparer le changement de responsabilité au sein de la commission, réfléchir à de nouvelles pistes de travail et, déjà, préparer le congrès 2018 !

Cet article nous permet également d’annoncer la pause estivale des publications sur le blog. Nous reviendrons en septembre avec de nouveaux projets à suivre … Bel été à tous et toutes !

Camille, Isabelle, Sophie, Fabienne, Philippe, Thomas, Gérald, Stéphane, ThomaS

Laïcité et égalité : pour une posture professionnelle non discriminatoire

Le rapport « Laïcité et fait religieux dans les bibliothèques publiques » réalisé en septembre 2016 par l’Inspection générale des bibliothèques (IGB) rappelle le rôle fondamental des bibliothèques en terme d’accès à l’information, de construction de l’esprit critique, d’éducation aux médias, de lieu de débat.

Riche d’enseignements à de mutiples niveaux, l’étude mentionne les actions réalisées par différentes bibliothèques autour des thématiques de la laïcité et des valeurs républicaines à la suite des attentats de 2015 en France. Nécessaires et répondant à une attente, les nombreuses conférences ou expositions existants sur ces thématiques touchent cependant essentiellement un public acquis, et aborder la question de manière frontale peut même être contreproductif dans certains contextes, souligne le rapport.

Issue d’une formation-action conduite par plusieurs centres de ressources Politique de la ville (Profession Banlieue à Saint-Denis, Trajectoire Ressources à Montbéliard, Résovilles à Nantes), la synthèse « Laïcité et égalité : pour une posture professionnelle non discriminatoire », menée par Dounia et Lydia Bouzar, aborde la laïcité sous un angle pragmatique. Destinée d’abord au secteur socio-éducatif, les constats de cette synthèse peuvent également être éclairants pour la pratique professionelle des bibliothécaires. Lire la suite

Les bibliothèques en Allemagne et les questions de genre

Légothèque a pu participer grâce à l’ABF au congrès des bibliothécaires d’Allemagne qui s’est déroulé du 30 mai au 2 juin 2017 à Francfort. Une bonne occasion de voir ce que nos collègues outre-Rhin faisaient sur les thématiques de genre.
Nous avons participé à la session « Groupe de travail sur le Genre : diversité ».
Il s’agit en fait d’un groupe qui existe grâce à la responsable de la Genderbibliothek de Berlin, qui l’anime et essaie de le faire vivre, en dehors des associations professionnelles.
De fait, ils ont réussi à créer un réseau important de centres de recherche et un réseau d’archives.
Ces deux réseaux concernent donc essentiellement les bibliothèques spécialisées, en Allemagne, mais aussi en Autriche et en Suisse.
897-004-6990fa31

Drapeau de l’Allemagne

Lire la suite

Le meilleur de notre veille #33

Le congrès 2017 de l’ABF vient de s’achever, vivement le prochain en 2018 à la Rochelle!

Nous vous ferons un retour sur quelques thématiques présentes au congrès 2017 de l’ABF à Paris qui s’est tenu du 15 au 17 juin, notamment la rencontre « littérature et périphérie ».

Nous portons cependant une attention particulière à une grande première lors de ce congrès : des toilettes mixtes! Un billet précédent sur notre blog explicitait les enjeux de cette démarche, initiée lors des congrès de l’association des bibliothécaires américains : lutter contre les stéréotypes de genre, veiller à l’inclusion de tou.te.s dans cet espace qui n’est pas anodin.

Lire la suite

J-2 avant le congrès ABF : parlons des WC !

Comme tous les ans depuis la création de la commission, nous serons présent.e.s lors du congrès de l’ABF. Nous vous donnions la semaine passée le détail de nos activités. Mais parmi nos actions lors du congrès, il reste un point dont nous ne vous avons pas encore parlé : les toilettes !

En effet, de jeudi 15 à samedi 17 juin, les toilettes qui seront proposées aux congressistes seront mixtes.

giphy

Image de présentation de toilettes mixtes (GIF)

Lire la suite