Légothèque fête son premier anniversaire

Et oui ! 1 an que le groupe existe et partage sa veille. Nous espérons que vous prenez autant de plaisir que nous à découvrir les textes, actions, appels, événements qui ponctuent ce blog et notre compte Twitter.

Une année passée et donc un rapport d’activité, comme il se doit pour une association professionnelle. Voici donc ce sur quoi nous avions décidé de travailler, ce que nous avons fait, ce que nous nous efforcerons de faire l’année prochaine.

Merci de fêter avec nous cette première année et nous comptons sur vous pour nous aider à poursuivre nos actions en 2013.

raphaëlle

****RAPPORT D’ACTIVITÉ 2012****

Objectifs du groupe pour l’année 2012

Légothèque s’était donné comme objectifs 2012 de développer et expérimenter des outils de veille et de partage, ainsi que de faire connaître le groupe pour assurer une meilleure diffusion de cette veille.  Pour cela, en janvier 2012 trois actions avaient été ciblées : la création d’un blog, la création d’un compte Twitter et l’organisation d’une conférence-débat pendant le congrès ABF 2012 sur le thème de l’inclusion.

Résultats et actions du groupe en 2012

A : faire connaître le groupe

Un des objectifs de l’année était de faire connaître le groupe. Un premier travail a été de faire connaître le groupe au sein même de l’ABF

  • présentation devant le CN ABF : janvier et juin
  • présentation devant l’assemblée générale de l’ABF en juin
  • présentation aux AG des groupes régionaux de Bourgogne, Rhône-Alpes, Paris.
  • Rédaction de plusieurs billets courts sur la lettre électronique de l’ABF

Un second niveau a été de parler de Légothèque dans des conférences. Nous avons donc mentionné Légothèque dans une conférence sur la diversité dans les bibliothèques françaises (Raphaëlle Bats, Berlin, université Humboldt (BBK, 12 décembre 2012)) et dans une journée d’étude à Montpellier sur « Bibliothèque 3e lieu, donner sa place à l’humain » (Journée départementale de la lecture publique du 29 novembre 2012, par Thomas Chaimbault).

Enfin, les efforts de communication, ainsi que les actions menées (veille via le blog et Twitter, conférence-débat) ont permis de faire connaître voire reconnaître Légothèque. On prendra pour exemple de cette reconnaissance :

  • une mention dans un article du BBF de Yves Desrichard sur le congrès ABF
  • des messages Twitter adressés à Légothèque lorsque ses thématiques sont abordées
  • des propositions d’intervention sur plusieurs conférences ou journées d’étude en 2013, pour exemple : Cg91, IUT Bourgogne, Mediadix.
  • la prise de contact de Livre Hebdo pour l’envoi de leur communiqué de presse
  • un article signé par un élève DCB21, compte-rendu de la rencontre sur l’inclusion, à paraître prochainement dans la revue de l’ABF
  • Quatre interviews de Thomas Chaimbault et/ou Raphaëlle Bats pour des mémoires d’élèves conservateurs ou d’étudiants en masters.

B : Développer des outils de veille

Afin de donner accès à la veille menée par les membres deux premiers outils ont été montés dès janvier : le blog Légothèque et le compte Twitter du même nom.

  • Les statistiques du blog voir les lutins de WordPress. Depuis le mois de septembre, le sous-groupe a veillé a réorganisé la publication pour en améliorer la régularité (tous les mardis) et permettre une même visibilité des trois thématiques principales. La visibilité du blog en a été améliorée. Les membres du groupe actifs sur les relais sociaux diffusent sur leurs propres outils les articles de Légothèque, en retweetent les tweets.
  • Les statistiques de Twitter (une source qui liste 192 tweets et 93 abonnés et 42 abonnements (au 12 janvier 2013)) ; Le groupe publie un post hebdomadaire automatiquement en lien avec la parution sur le blog, poste une info hors blog et retweete de manière irrégulière en fonction de l’actualité et de la veille. On note par ailleurs 5 ajouts dans des listes, 23 mentions par 12 users (dont surtout les comptes Hortensius, repeatagain, tredok, 27point7).

C : La conférence-débat au congrès ABF

L’organisation d’une conférence pendant le congrès ABF 2012 a été menée à bien sous la forme d’une rencontre. Le thème de l’inclusion a permis de réunir une bibliothécaire, un chercheur et un membre de Légothèque. Le participants ont été fluctuants mais on a compté 60 personnes présentes.

D : Autres actions

L’effectivité des actions prévues dès le mois de juin ainsi que l’augmentation du nombre de membres a permis de lancer de nouvelles actions. Huit actions avaient été listées en juin suite à un appel auprès des membres du groupe. Afin d’être plus efficaces, certaines ont été rassemblées et c’est maintenant sur six points que le groupe travaille : la veille, le séminaire de recherche, les conférences-formations, la signalisation des ressources sur le genre, recensements de modèles de formations et partenariat avec le RING sur un parcours Genre aux archives.

  • La veille : cette action a permis de coordonner à la fois la rédaction des posts et les thématiques, rendant ainsi le blog plus régulier et son champ de veille plus lisible. Fin d’année, les membres du groupe ont travaillé sur deux nouveaux outils : un Zotero pour faire une bibliographie partagée et un Diigo pour archiver la veille. Ces deux derniers outils ne sont pas encore publics. Ils seront lancés dans les deux premiers mois de l’année 2013.
  • Le séminaire de recherche : deux des membres de Légothèque travaillant à l’enssib, ils ont proposé un séminaire sur un thème de Légothèque. Le séminaire sera organisé par l’enssib et mis effectivement en place à l’automne 2013.
  • Conférences et formations : ce groupe a pour mission d’une part de travailler sur la conférence pour le congrès annuel de l’ABF et sur l’organisation de journées d’études et d’autre part de proposer des modèles de formations.
  • Signalisation des ressources sur le genre : en contact avec le groupe genre Rhône-Alpes qui vient de lancer un site. Légothèque est maintenant reconnu comme un partenaire. Nous restons en attente de pouvoir lancer une action déterminante, mais un rendez-vous est calé fin janvier pour avancer sur le projet.
  • Recensement des modèles de formations : non avancé
  • Partenariat avec le RING pour un parcours genre aux Archives : en contact avec le CNRS. Prise de contact mais pour l’instant le projet semble en stand-by niveau des partenaires.
Organisation générale du groupe de travail Légothèque

A : Membres

Le groupe de travail s’est ouvert avec 4 personnes. Un an plus tard, nous sommes 12. le point culminant a été de 14 personnes. Trois collègues ont quitté le groupe pour des raisons professionnelles ; un autre est arrivé.  L’implication varie en fonction des personnes. Il est clair que le groupe étant une activité associative, chacun ne peut s’y engager qu’en fonction de son temps libre.

La répartition par établissement est la suivante : 2 en BM, 2 Enssib, 1 Enseignement Supérieur, 1 DRAC, 2 Culture, 2 BDP, 1 retraité, 1 association

La répartition géographique est la suivante : 2 à Lyon, 1 en Saône-et-Loire, 1 à Besançon, 1 à Strasbourg, 5 à Paris, 1 à Nice et 1 à Montpellier.

1 réunion annuelle a été organisée en octobre. 5 membres étaient présents, trois procurations avaient été envoyées et 4 membres étaient excusés. Cette réunion a donné lieu à la rédaction d’un compte-rendu envoyé aux membres du groupe ainsi que diffusé sur le blog. Raphaëlle Bats et Thomas Chaimbault ont été élus représentants du groupe.

B : Communication interne

En matière de communication interne, nous avons ouvert une adresse Gmail dans laquelle une liste de distribution « adhérents » a été créée. Cette adresse sert aussi pour correspondre avec l’ABF. Une liste de diffusion Google groupe a aussi été utilisée mais manque de suivi ; il serait utile de la relancer. Google document nous est utile aussi. Une lettre d’information a été envoyée en mai (lettre d’information d’avril 2012). Elle n’a pas été renouvelée mais a été remplacée par des courriels réguliers.

Budget 2012

En 2012, Légothèque n’avait pas de budget fléché. La conférence a été montée sur le budget dédié au congrès ABF 2012. Par ailleurs, l’ABF a pris en charge le déplacement d’un membre du groupe au conseil national de juin.

Légothèque : Objectifs 2013

Pour 2013, Légothèque se fixe les objectifs suivants :

  • consolider ses actions,
  • coordonner son travail avec d’autres groupes de l’ABF
  • et améliorer sa communication pour une meilleure diffusion de la veille.

Par ailleurs, et pour préparer déjà 2014, Légothèque commencera à réfléchir à sa visibilité internationale.

Pour donner des pistes d’actions plus concrètes, voici quelques projets du groupe :

  • Organisation d’un atelier pour le congrès ABF 2013 sur le thème « bibliothèques, citoyenneté et immigration »
  • Organisation d’une journée étude avec la commission Handicaps
  • Proposition d’un poster à l’IFLA 2013 sur Légothèque
  • Lancement de Diigo et Zotero
  • Rédaction d’une charte du blog
  • Organisation d’une réunion des membres du groupe pendant le congrès ABF.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s