Pratiquer la langue française à la médiathèque : les « ateliers blabla »

Dénotant avec l’image traditionnelle des bibliothèques comme lieux de la culture écrite, la nouvelle médiathèque Elsa Triolet de l’Ile Saint-Denis, comme d’autres médiathèques du réseau de Plaine Commune (93), propose depuis février 2014 des ateliers de conversation en langue française, intitulés « ateliers blabla ». Dans un territoire qui compte plus de 130 nationalités différentes, l’idée est de proposer des moments d’échanges pour pratiquer la langue française.

Adriana Crisan et Hacène Habchiche, bibliothécaires à la médiathèque de l’Île Saint-Denis

Adriana Crisan et Hacène Abchiche, bibliothécaires à la médiathèque de l’Île Saint-Denis

 

A la médiathèque Elsa Triolet, les ateliers se mettent en place progressivement, en s’appuyant  notamment sur un partenariat avec la Maison de l’emploi. Lors de la première séance, toutes les participantes – toutes des femmes, même si l’atelier est ouvert à tous – se présentent. Adriana Crisan, référente des ateliers blabla à l’Île Saint-Denis (sur la photo), originaire de Roumanie, explique son parcours et son apprentissage du français, les participantes parlent de leur rapport à la langue française et des langues de leurs pays d’origine.

A la médiathèque Colette d’Epinay sur Seine, Samia Mahiout et Fatima Khaldi ont mis en place des ateliers de conversation en janvier 2014, après 3 mois de travail pour constituer un groupe d’une quinzaine de personnes, venant du Viêt-Nam, du Sri-lanka, de Kabylie, du Cap-vert, de Chine, du Bangladesh, du Tibet, de Tunisie, du Mali, du Maroc, du Portugal, d’Inde, du Pakistan, de Madagascar, d’Algérie et de Mauritanie. Le groupe a été constitué en travaillant avec des partenaires et en établissant un lien avec des femmes qui fréquentent la médiathèque, avec qui elles ont instauré une relation de confiance.
« Nous souhaitons offrir un espace de communication à des femmes désirant améliorer la qualité de leur expression orale en français. Ce projet va permettre à un groupe de femmes venant de tout horizon d’acquérir des compétences verbales, d’élargir leur vocabulaire et de s’exprimer de façon plus naturelle. » explique Samia Mahiout.

Les ateliers ont débuté en janvier 2014, au rythme d’un atelier tous les quinze jours, dans les espaces publics de la médiathèque, les vendredi matin. Les discussions ont lieu autour d’un thé et d’un gâteau afin de favoriser la convivialité. Une thématique est choisie par les bibliothécaires pour chaque séance. Lors de la première séance, la médiathèque et les services proposés ont été présenté, chaque participante a présenté son parcours. Pour les séances suivantes, les thématiques abordées ont suivi l’actualité : fêtes et traditions culinaires en février, autour de la chandeleur, expression des sentiments par la poésie et la musique pour la Saint-Valentin, égalité femmes-hommes autour du 8 mars, atelier d’écriture avec des comédiennes autour du festival hors limites …

Merci à Adriana Crisan et à Samia Mahiout pour les informations transmises.

Advertisements

Une réflexion sur “Pratiquer la langue française à la médiathèque : les « ateliers blabla »

  1. Pingback: n°01 – octobre 2015 | Louise & Michel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s