Le festival Chacun son genre à la BU Lettres de Bordeaux Montaigne

Durant toute une journée, le 26 mars dernier, la BU Lettres de Bordeaux Montaigne a accueilli deux manifestations du festival Chacun son genre organisé par l’association bordelaise Oui can be we en partenariat avec l’atelier l’atelier Genre de l’Université.

 

La matinée a été consacrée à une réflexion sur la transidentité autour de la projection du film Fille ou garçon : mon sexe n’est pas mon genre de Valérie Mitteaux, racontant les parcours de plusieurs transboys. La projection a été suivie d’échanges animés par des membres de l’association Trans 3.0 et du sociologue Arnaud Alessandrin.

Oui can be we

Un débat sur les stéréotypes de genre a ensuite été organisé. Lors de cette manifestation, des vidéos de l’artiste Solenn Denis sur ces questions ont été projetées. Ce débat a réuni des étudiants, une membre du Planning familial et des membres de l’association Oui Can Be we.

Pour accompagner ces événements, la BU a exposé certains de ses ouvrages traitant du genre et des sexualités : des ouvrages d’art et de littérature abordant ces sujets (catalogues d’exposition, romans, documents audiovisuels, bandes dessinées notamment) mais aussi des essais et des ouvrages théoriques. Le festival a été l’opportunité pour la bibliothèque de communiquer sur son fonds sur les questions de genres et de sexualités.

 

Un article de  Lola Mirabail.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s