#TeamHarpy

Un billet invité aujourd’hui, qui a déjà fait l’objet d’une publication sur le blog d’Anne-Sophie Pascal et de Louise Beraud, « Même les quiches ont des tuyaux », et qui relate une affaire qui se passe aux États-Unis, et concerne les bibliothécaires du pays.

C’est une affaire en cours et nous respectons toutes les parties en présence : aussi nous vous invitons à prendre connaissance des éléments des deux parties pour découvrir tous les tenants de l’affaire.

Merci à Anne-Sophie qui a accepté que nous reproduisions son article ici.

Merci à Marlène Delhaye pour avoir évoqué l’affaire sur twitter et pour régulièrement relayer les nouvelles s’y rapportant. Comme elle le disait alors, il y a peu d’échos sur l’affaire en France.

Une bibliothécaire américaine (Lisa Rabey) a mis en cause nommément sur twitter un bibliothécaire américain, très connu et très visible (Joe Murphy, 15000 abonnés à son compte twitter) en l’accusant d’avoir pour habitude de harceler sexuellement des femmes lors de colloques. Le compte twitter de la bibliothécaire est @pnkrcklibrarian mais il a visiblement été purgé depuis (mais on peut voir une copie des tweets dans la déclaration déposée par Joe Murphy ; depuis elle tweete depuis le compte @byshieldmaiden).

Une autre bibliothécaire (nina de jesus) a repris cette accusation sur son blog (le post est là) où elle réitère que Joe Murphy harcèle des femmes lors de colloques, que cela se sait dans la profession et que les femmes s’avertissent les unes les autres sur l’attitude déplacée de Joe Murphy. Le post précise aussi qu’il n’est pas le seul, et propose des pistes pour lutter contre le harcèlement lors de colloques.

Joe Murphy, après avoir demandé aux deux bibliothécaires de retirer leurs propos, leur intente un procès pour diffamation. Voilà le « statement of claim » (déclaration?) déposée devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario.

Cette affaire divise les bibliothécaires américains ; néanmoins plusieurs d’entre eux soutiennent Lisa Rabey et nina de jesus sur leurs blogs (voir le post « Whistleblowers and what still isn’t transparent » par Meredith Farkas). Une lettre ouverte demandant à Joe Murphy de mettre fin à son action en justice s’est transformée en pétition. Enfin, un blog (« Team Harpy ») donne tous les détails sur l’affaire du point de vue des défendeuses, permet de les soutenir financièrement et recueille les témoignages de femmes ayant été harcelées ou averties du comportement déplacé de Joe Murphy.

Très récemment, Sarah Houghton, qui soutient Lisa Rabey et nina de jesus depuis le début de l’affaire sur son blog Librarian in black, a annoncé sur twitter qu’elle serait témoin du côté des défendeuses. On peut également trouver sur son blog une FAQ sur l’affaire.

Elle a aussi publié sur son blog une liste des différents harcèlements qu’elle a subi dans son adolescence et depuis qu’elle est bibliothécaire. Liste qui fait froid dans le dos.

Saisie de plusieurs problèmes de harcèlements, l’Association des Bibliothécaires Américains (ALA) s’est dotée depuis l’année dernière d’un code prohibant explicitement les conduites inappropriées. Un tel code était aussi nécessaire car plusieurs personnalités invitées à s’exprimer lors des colloques de l’ALA, venant de milieux où ce genre de codes existent depuis longtemps (numérique, informatique…) refusaient d’intervenir dans des assemblées sans code de conduite.

Sur la #TeamHarpy, un article du 28/10/2014 de Library Journal fait le point sur l’action en justice et le contexte de lutte contre le harcèlement qui anime la communauté des bibliothécaires américains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s