Désapprendre les stéréotypes en BU pour promouvoir l’égalité

En 2014, le réseau des bibliothèque de l’ÉSPÉ de Lille Nord de France a mis en place une exposition et des actions autour des stéréotypes de genre à destination des futur-e-s enseignant-e-s. Joséphine Lorendeau, la bibliothécaire en charge du projet, nous en explique le contenu et la démarche :

Affiche de l'événement

Affiche de l’événement

Éduquer à l’égalité : un choix politique

L’École reproduit les inégalités entre les femmes et les hommes : la documentation pédagogique ainsi que les pratiques enseignantes expliquent notamment la permanence de ce constat (1). Les derniers plans de lutte ministériels contre ces inégalités se sont heurtés en 2013-2014 à une vaste polémique, dans la mouvance de la « Manif pour tous », rythmée par les très médiatiques « journées de retrait de l’école ». Dans les jeunes ÉSPÉ (École Supérieure du Professorat et de l’Éducation, anciennement « IUFM »), comme dans les établissements scolaires, nombreux-ses sont les étudiant-e-s et professionnel-le-s du monde éducatif qui font alors part de leur confusion face à cette « théorie du genre » montée en épingle par des parents inquiets, parfois agressifs (2). Le manque d’information, de contenus et d’outils pour aborder la question de manière professionnelle, constructive et dépassionnée est patent.

En 2014-2015, le Ministère de l’Éducation Nationale met en place un plan d’action étendu pour l’égalité entre les filles et les garçons à l’école. Il prévoit notamment, « la généralisation de la formation du personnel éducatif à l’égalité filles-garçons » et « la diffusion d’outils pédagogiques adaptés pour aider les enseignants à transmettre la valeur d’égalité filles-garçons aux élèves » (3). Pour appuyer ce nouveau dispositif, un temps fort dédié aux questions liées du genre et de l’éducation est décidé dans le réseau des Bibliothèques Universitaires de l’ÉSPÉ Lille Nord de France (4).

apture d'écran du site du MEN

Capture d’écran du site du MEN

5 semaines, 3 guides, 2 expositions et des actions régulières

Si ces bibliothèques valorisent régulièrement depuis 2011 leurs collections, selon l’actualité ou en fonction du calendrier universitaire (tables de sélection et guides thématiques imprimés et à télécharger), cette initiative change par son ampleur et par son ambition : proposer aux publics des temps de découverte et d’appropriation des savoirs originaux. Compte tenu de la charge de travail des étudiant-e-s (stages, examens, recherches…), les choix gardent nécessairement les yeux rivés sur les objectifs du Master et des concours et s’inscrivent idéalement dans les progressions universitaires. Cela suppose d’associer en amont l’équipe des enseignant-e-s chercheur-se-s.

Le projet a été décliné en plusieurs actions, du 17 novembre au 19 décembre 2014 :

  • actualisation et valorisation des collections, par des achats, du désherbage et la conception de 3 guides thématiques (téléchargeables ici et )
  • présentation de 2 expositions (affiches « Nous les hommes et les femmes » éditées par le CRIPS et projet photographique « Jouets-vous ? » de l’association Libres Terres des Femmes), permettant de sensibiliser les publics à la question du genre, tout en leur fournissant des repères sur les outils pédagogiques et les partenaires associatifs
  • programmation d’un ciné-débat et d’une lecture théâtrale pour découvrir autrement des œuvres clefs
  • animations de visites libres ou dans le cadre des cours
sélection documentaire et affiche du CRIPS (site d'Outreau)

Sélection documentaire et affiche du CRIPS (site d’Outreau)

 

'exposition « Jouets-vous ? » (site d'Arras)

L’exposition « Jouets-vous ? » (site d’Arras)

 

Le travail s’est organisé de manière collective au sein du réseau, associant une dizaine de volontaires. 2 personnes ont veillé à la réalisation des différentes actions souhaitées (l’une a piloté le travail documentaire et la rédaction des guides thématiques, l’autre a assuré les aspects administratifs et financiers de la programmation, ainsi que la communication interne et externe (visites, rencontres, posts sur le site internet et la page Facebook, mailing, affichage).

Post Facebook sur la page de l'ÉSPÉ

Post Facebook sur la page de l’ÉSPÉ

Le coût s’est avéré modique, et les supports de communication ont tous été réalisés avec des outils libres. Un aménagement des emplois du temps a été nécessaire pour les personnes du réseau les plus impliquées, le mois précédent et à chaque manifestation.

La déconstruction en marche

Plusieurs indicateurs permettent d’évaluer de manière très positive l’impact de ce temps fort auprès des publics (ils sont décrits dans le bilan en ligne). Les animations proposées sur le site d’Arras (séminaire dans la bibliothèque, ciné-débat, lecture théâtrale, visites) ont attiré un public varié (étudiant-e-s, enseignant-e-s mais aussi personnels administratifs et techniques du site) et fourni le contexte à des échanges fructueux. Certain-e-s ont pris conscience des stéréotypes ancrés dans leurs pratiques professionnelles. Les documents sélectionnés procurent alors l’outillage nécessaire pour mieux comprendre la situation et travailler à son amélioration.

Cette expérience est aussi très intéressante pour les bibliothèques, à moyen terme. Elle réaffirme d’une part leur rôle central dans le projet des ESPE, pensées comme lieux d’apprentissage, de critique et de culture ouverts aux échanges, sur un temps pour partie libéré des contraintes de l’évaluation universitaire. D’autre part, les acquéreuses et acquéreurs du réseau sont désormais formé-e-s aux questions liées au genre. Chacun-e se sent plus assuré-e pour conseiller les publics et la politique documentaire a gagné en pertinence sur ces terrains. Il est même question de reprogrammer d’ici deux ans un nouveau temps fort sur ces questions : vos idées sont les bienvenues !

Joséphine Lorendeau

Publicités

3 réflexions sur “Désapprendre les stéréotypes en BU pour promouvoir l’égalité

  1. Pingback: Désapprendre les stéréotyp...

  2. Pingback: Les liens du moment (14 mars 2015) | Fille d'album

  3. Pingback: Perspectives sur le blog de Légothèque | Légothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s