Le moment politique de l’homosexualité

Nous avions signalé Adieu les rebelles dans lequel Marie-Jo Bonnet, dont le parcours de militante a débuté au moment de la fondation du MLF*, interpelle ses lectrices et lecteurs sur ce qu’il reste aujourd’hui de l’héritage des mouvements militants féministes et homosexuel.les à l’heure du mariage pour toutes et tous.

Le paysage militant et associatif actuel est en effet sensiblement différent de celui de la période charnière et fondatrice que furent les années 1970. L’affirmation identitaire émerge à la fin des années 1970 dans la continuité des expressions militantes homophiles** d’abord (dont l’archétype est la revue Arcadie), révolutionnaire ensuite (avec le FHAR, né dans la mouvance du MLF).

Dans Le moment politique de l’homosexualité, Massimo Prearo cherche comment on en est arrivé au paysage militant LGBT actuel, un paysage qui réunit à la fois une dimension politique unitaire (inter-associations LGBT depuis le début des années 2000) et une dimension communautaire (associations thématiques spécialisées).

La logique inter-associative et ses revendications juridiques ont pu nourrir un discours politique ayant aboutit à la reconnaissance du mariage pour toutes et tous. Cette logique de normalisation et de légitimation a « réactivé, en retour, de nouveaux foyers militants et de nouveaux discours qui, dans l’espace des mouvements sociaux, explorent d’autres alliances » : critique queer des politiques LGBT mainstream (sur ce point on peut aussi écouter Lee Edelman), approche intersectionnelle du militantisme LGBT (combat homophobe associé au combat contre le racisme de Tjenbé Rèd par ex., de la fédération Total Respect).

Même en remontant au début du XXe siècle, les moments politiques de l’homosexualité (l’auteur explique que le mot homosexualité recouvre différentes significations au fil du temps) en France ne constituent pas, sur le long terme, une trajectoire linéaire de libération mais « révèlent des séquences historiques singulières marquées plus par des discontinuités  et des ruptures ». L’étude de M Prearo se présente de manière chronologique tout en faisant au fil du texte les synthèses ou critiques méthodologiques nécessaires. Il s’agit d’un ouvrage de synthèse aux nombreuses ramifications (bibliographie).

* Marie-Josèphe Bonnet, Histoires d’amours féminines / Elsa Bloch (2012)

** Le Cercle / Stephan Haupt (en salles depuis le 04/03/2015) retrace l’histoire d’une revue homophile (1932-1967) suisse de renommée internationale.

Référence : Massimo Prearo, Le moment politique de l’homosexualité, Presses Universitaires de Lyon, 2014. ISBN: 978-2-7297-0875-7

Advertisements

Une réflexion sur “Le moment politique de l’homosexualité

  1. Pingback: Perspectives sur le blog de Légothèque | Légothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s