Opinion sidérante

Eu égard à la pluralité des collections, dans une médiathèque en matière d’opinion chaque individu peut tout trouver et son contraire.

Mais qu’est-ce que l’opinion personnelle d’un individu ? D’où lui vient cette opinion : de l’intérieur (de lui) ? de l’extérieur (de lui) ? Si c’est de l’extérieur, en quoi cette opinion est-elle personnelle ? Si c’est de l’intérieur, est-ce un acquis inné ? L’origine de l’opinion est-elle alors génétique ? Si oui, une opinion personnelle peut-elle être subie (par l’individu lui-même) : « Zut de flûte, mais comment puis-je encore penser ça au XXIe siècle ?! » Oui, une nouvelle opinion reçue et approuvée peut entrer en collision avec une opinion pré-acquise. Une opinion reçue et approuvée parce qu’elle semble fondée, vraie. Une opinion lue dans un livre, vue dans un film, entendue en conversation, ressentie au détour d’une rue, d’un chemin…

Bref, le protagoniste aura alors à remplacer l’opinion « innée » par l’opinion choisie, qui elle-même pourra ensuite être remplacée par une autre opinion choisie qui va plus loin ou qui convint davantage que la précédente.

On voit que cela nous conduit vers l’infini. Ce qui permet toute digression : il est aisé de découvrir dans une médiathèque que l’Univers est immense. Immense ? « La Terre est la troisième planète en orbite autour du Soleil… une étoile parmi les 200 milliards d’étoiles de la Voie Lactée, notre galaxie… qui s’associe à une cinquantaine d’autres galaxies pour former le groupe local. Un millier de ces galaxies s’assemblent à leur tour dans l’amas de la Vierge. Les grandes structures de l’Univers – comme le superamas Laniakea – sont formées par des regroupements d’amas. » [Sciences et avenir n°813, novembre 2014.]

Afficher l'image d'origine

http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/09/03/01008-20140903ARTFIG00303-la-voie-lactee-se-situe-dans-un-continent-celeste-bien-plus-vaste-que-prevu.php

Et il ne s’agit là que de l’univers observable.

Mais revenons sur Terre. On peut imaginer que l’être humain est semblable à un ordinateur (ou l’inverse), qu’il est formé d’un système d’exploitation et de logiciels nécessaires à la vie courante y compris à l’accueil de nouvelles opinions. Il faut alors que le système d’exploitation et les logiciels nécessaires soient suffisamment souples pour accueillir des opinions venant de loin, d’une autre galaxie, d’un autre groupe local, d’un autre amas, d’un autre superamas. Sans cette souplesse, s’il y a volonté d’ouverture mais incapacité de renouvellement d’opinion, on peut imaginer qu’il faille changer le système d’exploitation lui-même, action plus périlleuse et coûteuse.

Mais comment acquière-t-on de la souplesse (intérieure) systémique ? Est-ce innée ? Par l’éducation ? Par expérience subie ou choisie ? Par la rencontre, la lecture, la découverte, le plaisir (de s’instruire, de se divertir) ?

Tiens, nous voilà dans une médiathèque : rencontre, lecture (de textes, d’images, de sons…), découverte, plaisir. Des mots doux plein de convivialité lorsqu’ils sont menés pour l’intérêt commun.

Advertisements

Une réflexion sur “Opinion sidérante

  1. Pingback: Perspectives sur le blog de Légothèque | Légothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s