Le meilleur de notre veille #23

Nous commençons ce 23e recensement de notre veille par des langues étrangères.
Nous en profitons pour saluer toutes et tous les bibliothécaires (et quiconque nous lit) utilisant au moins deux langues pour s’exprimer et appréhender le monde ; j’en profite pour saluer également une formatrice CNFPT m’ayant confié cette phrase durant une pause médiane : « J’évalue une bibliothèque à sa classe 400 et à ses livres en langues étrangères ».

Justement, le premier lien vous permettra l’acquisition de livres (romans jeunesse) en langue anglaise abordant des questions chères à Légothèque.

Le deuxième lien vous dirigera vers un site en langue allemande et dont les administrateurs considèrent que ses lecteurs maîtrisent l’anglais : « Bibliothek goes multikulti ! » En effet le site propose un reportage audiovisuel en anglais et ayant pour sujet une bibliothèque ouverte à toutes les communautés représentées dans la ville. Cette ville est nommée Olds et est située au Canada. Le reportage audiovisuel, qui est inséré dans l’article en langue allemande, n’est pas sous-titré.

Soudeh Rad, Reem Wael, Angela Waskho sont intervenues le 15 octobre 2015 au Centre Hubertine Auclert : leurs interventions sont en ligne depuis trois semaines sur la chaîne youtube du centre francilien de ressources pour l’égalité femmes-hommes. Problématique traitée durant la conférence : quelles actions pour les cyberactivitstes féministes à travers le monde ?


Vous trouverez évidemment d’autres vidéos du centre Hubertine Auclert sur sa chaîne youtube.

https://i2.wp.com/www.irev.fr/sites/www.irev.fr/files/styles/actu_large/public/charte_europeenne_pour_legalite_2.jpg

Ensuite, vous pourrez prendre connaissance d’un rapide bilan de l’Observatoire de la Charte européenne pour l’égalité des femmes et des hommes dans la vie locale. Cette charte a dix ans. « Depuis ses débuts le 12 mai 2006 à Innsbruck en Autriche, la Charte a été traduite en 28 langues. Les villes et régions qui souhaitent prendre des mesures concrètes pour créer une société plus égalitaire peuvent trouver un grand nombre de sources d’inspiration, de conseils et d’information sur le site de l’Observatoire. Ces ressources aident non seulement ceux qui souhaitent signer la Charte, mais aussi ceux qui doivent maintenant mettre en place le travail pratique de développer un Plan d’Action d’Egalité. »

Nous vous signalons également la sortie du livre Les violences faites aux femmes en milieu rural. « Il s’agit de la première étude sur les violences à l’encontre des femmes vivant en milieu rural. En France, les ¾ des bassins de vie sont ruraux, représentent 78% de la superficie du pays et 31% de la population. La situation des femmes victimes de violences habitant en zones rurales est particulière et peu connue d’où l’étude menée à partir de la situation de 730 femmes en 2011/2012 et 1134 en 2014 dans ces 2 régions. » (Source : Fédération nationale Solidarité Femmes.)
Marc Dugain, dans son roman L’Avenue des géant, indique que le premier lieu de violences et de transmission des violences n’est pas la prison mais le foyer (la famille, quelle qu’elle soit). Réalité ou fiction ? Des pistes ici (l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes) et (la gendarmerie royale du Canada).

Afficher l'image d'origine

Enfin, l’Alliance international des éditeurs indépendants a publié en partenariat avec Double ponctuation un rapport important intitulé Édition et engagement : d’autres façons d’être éditeur ? Numéro coordonné par Sophie Noël, avec l’appui de Luc Pinhas. « Les cinq articles rassemblés dans ce dossier ne constituent qu’un aperçu des multiples manières pour l’édition de s’engager avec et dans le monde social. Nous espérons qu’ils ouvriront la voie à d’autres travaux sur un sujet plus que jamais d’actualité (…). Données empiriques et enquêtes de terrain sont nécessaires pour comprendre les reconfigurations de l’édition et les formes d’un engagement multiple et vivant. Nous vous invitons dans cet esprit à consulter les ressources supplémentaires qui rassemblent plusieurs témoignages d’éditeurs.« 

PS : NL, Même les princesses pètent, Le féminin de l’être : pour en finir avec la côte d’Adam, Motion de censure contre les LGBTphobies.

Advertisements

Une réflexion sur “Le meilleur de notre veille #23

  1. Pingback: Pause estivale | Légothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s