« Esprit critique, es-tu là ? »

C’est l’intitulé d’une journée d’étude qui a eu lieu le 19/04/2018 à Tours.

Cette journée a été organisée par Bibdoc 37, un réseau départemental ouvert à tous les professionnels des bibliothèques et des centres de documentation, qui organise une manifestation professionnelle annuelle. Les présentations des intervenant.e.s sont désormais toutes en ligne.

Pendant la journée, les personnes  présentes ont participé à 2 ateliers au choix par les 4 suivants : l’éducation aux médias, c’est l’affaire de tous ; neutralité ou prises de position : les bibliothécaires dans le débat ; comment se positionner en tant que bibliothécaire par rapport à la surveillance de masse ? Présentation de l’ EPJT : le projet « FactoScope ».

La conférence inaugurale de Sylvain Delouvée, maître de conférences à l’Université de Rennes portait sur les notions de « raison(s) et déraison(s) » et la table ronde en fin de journée interrogeait le positionnement des bibliothèques dans la « fabrique de l’information ».

La commission Légothèque était présente avec une intervention intitulée : « neutralité ou prises de position: les bibliothécaires dans le débat », nourrie d’exemples issus d’articles du blog afin d’illustrer des prises de positions sur différents sujets comme par exemple : préjugés sexistes, de genre, écriture inclusive…

La commission de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) Légothèque travaille sur « le rôle d’accompagnement des bibliothèques dans la construction des individus ». Elle privilégie 3 angles de réflexion: interculturalité et multiculturalisme, genre, orientation sexuelle et sentimentale. Loin d’encourager une prétendue neutralité des bibliothèques, Légothèque vise à provoquer la réflexion sur la lutte contre les stéréotypes et les exclusions. Considérant les bibliothèques comme des lieux privilégiés d’échanges et de débats, Légothèque participe à la valorisation de leur rôle social et politique. Comment les bibliothécaires français.e.s peuvent-ils prendre position sur ces sujets dans leurs institutions ? Quels sont les outils concrets dont les professionnels peuvent se saisir pour faire évoluer leurs collections et leurs services vers plus d’inclusivité ? 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s