Le meilleur de notre veille #43

L’été et cette rentrée ont été riche en actualités, en voici une sélection.

En bibliothèque

De nombreuses bibliothèques mettent en place des actions que nous trouvons très intéressantes. Nous nous avions par exemple parlé de l’heure du conte par une drag queen et un drag king lors de la semaine LGBT de lutte contre les discriminations à la bibliothèque de Montreuil. Une journaliste du média Komitid y était, et nous raconte :

cliquez ici pour lire l’article

Autocensure

Les représentations LGBTQ+ continuent à poser problème dans les bibliothèques de nos pays occidentaux, on le voit particulièrement ces derniers temps aux Etats-Unis : ici, un-e directeur-trice de bibliothèques qui refusent les présentations sur ce thème suite à des plaintes (lire l’article en anglais en cliquant ici ).

Ce fait divers est l’occasion pour une Karen Jensen, bibliothécaire, de s’interroger : une table thématique sur ces questions est-elle vraiment souhaitable ? Ne vaut-il pas mieux prendre garde à représenter les LGBT dans toutes les présentations ? Si vous lisez l’anglais, nous vous recommandons la lecture de cet article en cliquant ici.

Discrimination sur le lieu de travail

Le Défenseur des droits a publié la onzième édition du baromètre sur La perception des discriminations dans l’emploi. On y apprend qu’une personne sur 4 dit avoir souffert de discrimination sur le lieu de travail. D’après les personnes interrogées, les cas qui se produisent le plus sont le racisme et les LGBTphobies. Le constat est encore plus sévère dans le public, davantage touché que le privé.

Cliquez-ci pour retrouver l’article de France Bleu sur le sujet.

On pourra trouver de l’espoir en regardant cette vidéo d’une conférence TED par Janet Stovall intitulée : Comment prendre au sérieux les questions de diversité et d’inclusion sur le lieu de travail ? Un vidéo en anglais disponible avec des sous-titres français en cliquant ici.

Ecriture non sexiste

L’écriture dite inclusive est un sujet qui continue à faire débat. Pour rappel, Légothèque a choisi de suivre des recommandations qui ont conduit l’ABF à signer la convention pour une écriture non sexiste, ce dont nous nous félicitons. Ailleurs, on voit que le sujet est aussi suivi avec intérêt et nous saluons l’article écrit sur le blog de Framasoft, réseau dédié à la promotion du « Libre » dont nous utilisons certains services. Découvrez-le en cliquant sur ce lien.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s