Le meilleur de notre veille #50

LGBT+

Courant mars, la Ministre Frédérique Vidal dévoilait un plan pour lutter contre les LGBTphobies dans l’enseignement supérieur. Parmi les mesures, la reconnaissance du prénom d’usage des personnes trans : ce qui doit changer pour les étudiants transgenres. A Légothèque on est ravi de ces mesures inclusives lorsque l’on sait le combat quotidien des personnes transgenres pour fuir les violences.

D’ailleurs si vous travaillez en bibliothèque universitaire ou de lecture publique, envoyez à legotheque@gmail.com vos témoignages concernant les modalités d’inscriptions actuelles de vos usager.e.s et plus généralement sur ce que vous faites pour lutter contre les LBGTphobies au sein de vos structures. Nous en parlerons prochainement sur ce blog.

A ce propos, on fond devant le blog de ces deux mamans anglaises qui retracent leur expérience de constitution d’une bibliothèque LGBT-friendly pour leur petit garçon. Expérience que ces étudiantes américaines ont mis en forme dans une boite à outils utile à quiconque voudrait développer et gérer une collection d’albums jeunesse en faveur des LGBT+ en bibliothèques.

MULTICULTURALISME

S’il fallait encore s’en convaincre, une nouvelle publication américaine nous relate l’importance de l’accès à l’information dans les bibliothèques publiques pour les primo-arrivants : Information’s Importance for Refugees. Une réalité que certain.e.s défendent au quotidien en France : Chaque jour, la bibliothèque de la Cité des Sciences accueille de nombreux migrants

et qui n’est pas sans rappeler le mémoire d’études de Lola Mirabail : Lecture publique et immigration(s), l’accueil des primo-arrivants dans les bibliothèques françaises.

FEMINISME

Le deuxième épisode de la série Pionnières ! met en scène Séverine, la première femme française directrice de quotidien. Bravo à la bibliothèque Marguerite Durand et à la BNF pour cette valorisation dynamique et passionnante de leurs collections patrimoniales.

L’occasion de noter la publication des mémoires de Gloria Steinem, journaliste militante américaine qui se bat pour rendre les femmes plus présentes dans les médias, et de lire ce portrait de la première « gender editor » du New York Times : Jessica Bennett nous parler du sexisme dans les médias.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s