L’accueil des personnes trans- en bibliothèque

Le 18 juin dernier, constatant que les discriminations envers les personnes transgenres sont encore bien trop nombreuses, le Défenseur des droits a publié une décision-cadre 2020-136 relative au respect de l’identité de genre de ces personnes, adressant 10 recommandations aux pouvoirs publics.

Les recommandations portent sur les domaines de l’état civil, de l’éducation, de l’emploi, de l’accès aux biens et aux services, de la santé, des droits sexuels ou encore de la privation de liberté. L’ensemble de ces recommandations vise à instaurer un climat inclusif, mieux faire connaître et respecter les droits des personnes transgenre. Des éléments avaient déjà été pris, en France, au niveau de l’Enseignement supérieur pour les étudiants transgenre en 2019, et de la Culture signataire en 2018 de la Charte de l’Autre Cercle. Transgender_(Trans)Pride_Library_Logo.png

 

Dans la même optique, l’association américaine ALA vient de publier une déclaration affirmant les droits des personnes transgenre [en], en bibliothèque plus précisément.

Traduction :

CHICAGO – L’American Library Association (ALA), et en particulier son groupe de travail Rainbow RoundTable, est solidaire, sans équivoque et avec force, de son personnel et de ses membres transgenres, des bibliothécaires transgenres, des usagers et usagères transgenres des bibliothèques, des auteurs et autrices transgenres et des membres transgenres des communautés qu’elle sert. En tant qu’organisation engagée dans la justice sociale, l’ALA cherche à soutenir toutes les personnes transgenres, et en particulier celles qui sont vulnérables ou exposées à la discrimination, notamment en accompagnant les besoins et les perspectives spécifiques des personnes transgenres noires, autochtones et de couleur, des personnes transgenres travaillant dans l’industrie du sexe, des migrants et migrantes ainsi que des demandeurs d’asile transgenres, des personnes intersexuées (qui peuvent ou non s’identifier comme trans), des enfants et des jeunes transgenres, des personnes transgenres âgées et des personnes transgenres handicapées.

L’ALA célèbre la récente décision de la Cour suprême reconnaissant l’égalité de toutes et tous sur leur lieu de travail et rejette catégoriquement toute déclaration et action visant à invalider, nuire, effacer et opprimer l’identité et la vie des personnes transgenres.

L’équité, la diversité et l’inclusion font partie intégrante du travail de l’ALA. La discrimination fondée sur l’identité ou l’expression du genre est néfaste pour le bien-être des enfants, des familles et de la société. Les bibliothèques doivent affirmer et soutenir activement la sécurité et les droits des personnes transgenres.

L’ALA condamne la violence contre les transgenres et rend hommage à la vie des personnes transgenres assassinées en raison de leur identité. L’ALA déplore les récentes morts de Jayne Thompson, Riah Milton, Dominique « Rem’mie » Fells, Tony McDade, Nina Pop, Penélope Díaz Ramírez, Layla Pelaez Sánchez, Serena Angelique Velázquez Ramos, Johanna Metzger, Lexi, Monika Diamond, Yampi Méndez Arocho, Neulisa Luciano Ruiz et Dustin Parker.

L’ALA affirme que les diverses expressions de genre, quelle que soit l’identité de genre, et les diverses identités de genre, y compris l’identité non binaires, sont des variations normales et positives de l’expérience humaine.

L’ALA demande à l’ensemble des bibliothécaires et du personnel des bibliothèques ainsi qu’à toutes les parties prenantes des bibliothèques de désigner les personnes transgenres par leurs pronoms et noms déclarés.

L’ALA encourage les responsables et le personnel des bibliothèques à créer des environnements accueillants pour les personnes transgenres, intersexes et de divers genres qui fréquentent nos bibliothèques, en permettant à chacun d’accéder à des équipements, des activités et des programmes qui sont conformes à son identité sexuelle et en offrant, si possible, des options de toilettes neutres pour les personnes qui préfèrent les utiliser ; ainsi que des espaces de dialogue sûrs permettant la libre expression intellectuelle ainsi que la sécurité de tous les membres de la communauté, y compris les personnes transgenres, non binaires et de divers genres.

L’ALA encourage également le personnel des bibliothèques à agir comme allié et défenseur des enfants et des adolescent·e·s de tous les genres et de toutes les orientations sexuelles dans les écoles, notamment en plaidant pour l’inclusion de l’identité de genre, de l’expression de genre et de l’orientation sexuelle dans toutes les politiques pertinentes des commissions scolaires, en particulier les politiques contre le harcèlement et contre les discriminations.

L’ALA invite tous ses membres et organisations membres, de la communauté en bibliothéconomie et des sciences de l’information au sens large comme les institutions de bibliothèques du monde entier à intégrer les droits des personnes transgenres dans leur politiques de travail en faveur d’une justice sociale intersectionnelle et à rechercher activement à travailler avec d’autres parties prenantes ayant un intérêt direct dans la protection des droits des personnes transgenres.

Le texte a été traduit en espagnol et a été repris à son compte par l’Association des bibliothécaires argentin, ABGRA.

Légothèque reprend également ces lignes à son compte et espère mener prochainement un travail plus important autour de l’accueil des personnes trans- dans nos établissements.

transgender-people-welcome

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s