Tour de veille – février 2022

On ne peut commencer ce tour de veille de février sans féliciter le nouveau bureau élu de l’AbF ! Sincères félicitations à Hélène Brochard, notre nouvelle présidente, à Anne-Marie Vaillant, sa vice-présidente, Julien Vidal, trésorier, et à Loriane Demangeon, Éleonora Le Bohec et Jean-Rémi François, respectivement secrétaire et secrétaires-adjoint·e·s. Nous leur souhaitons pleins de réussites dans les années à venir.  

  1. Un premier tour de veille sur ce qu’il s’est passé dans l’hexagone
  • Nous pouvons fêter le premier anniversaire (3 février 2021) du dépôt de la proposition de loi relative aux bibliothèques et au développement de la Lecture publique. Après quelques modifications, pas si nombreuses que cela, le texte est devenu une loi à part entière le 21 décembre 2021. Comme l’explique le communiqué interassociatif publié le mois dernier sur le site de l’AbF, « pour la première fois, les missions des bibliothèques publiques sont définies par la loi : « garantir l’égal accès de tous à la culture, à l’information, à l’éducation, à la recherche, aux savoirs et aux loisirs » et « favoriser le développement de la lecture ». »  Un acquis nécessaire sur lequel on pourra désormais compter.
  • Vous n’aurez pas manqué, sur un autre registre, qu’on se rapproche du 8 mars et de la journée internationale des droits des femmes. À cette occasion, Légothèque souhaiterait mettre en lumières vos programmations ! Comment comptez-vous célébrer l’événement ? Que souhaitez-vous mettre en avant ? Envoyez-nous un message par mail ou via nos réseaux sociaux présentant l’action à venir et nous en ferons un billet panorama courant mars.
et vous, que proposerez-vous pour le 8 mars ?
  • On vous en reparlera aussi, mais le concours « Chouettes toilettes » se voit relancé à l’occasion du prochain Congrès de l’association.  Si vous vous posez encore des questions sur le concours et sa portée, allez lire le chouette entretien avec Virginie Delrue paru dans le BBF récemment qui fait le tour de la question. Vous comprendrez que la question est loin d’être anodine.
  • Le Monde Campus souligne que le pronom neutre « Iel » rassemble de plus en plus d’intérêt par les étudiants à l’université.

2. Mais les informations ne sont pas moins nombreuses à l’étranger :

  • On vous en parle dans un récent billet, mais allez découvrir le travail de mise en place et de valorisation du fonds All Genders proposé en Belgique à la bibliothèque de Berchem Sainte-Agathe, l’une des 19 communes de la ville région de Bruxelles-Capitale.
  • Outre-manche cette fois, découvrez le dernier livre d’Elizabeth Chapman et de B.J. Epstein : International LGBTQ+ litterature for children and young adults (paru en 2021) ! Cette collègue anglaise (Sheffield public libraries) spécialiste de la littérature jeunesse LGBT essaie de répondre à la question, certes large, de savoir comment différentes langues et différentes cultures abordent les sujets LGBTQ+ dans les œuvres pour enfants et jeunes adultes. Un chapitre parle d’ailleurs de la bisexualité dans la littérature française (« we’re not here and we’re not queer : bisexual erasure and stereotyping in French young adult fiction« ). On essaiera de revenir dessus dans un futur billet.
  • Aux États-Unis, cette fois, le dernier numéro de la revue The International journal of Information, Diversity, Inclusion, est consacré aux questions Queer : Queering Information: LGBTQ+ Memory, Interpretation, Dissemination. Les articles, en anglais, sont cependant accessibles librement en texte intégral.
  • Rappelons d’ailleurs qu’outre-atlantique, le mois de février célèbre l’Histoire de la communauté noire. L’occasion pour nos collègues de mettre en avant des événements, des personnalités, des collections… via une programmation et des sélections de ressources thématiques. Cette idée de consacrer des mois entiers à des célébrations est toute anglo-saxonne puisque dans le même temps, le Royaume-Uni célèbre l’histoire LGBT. Nous aurons l’occasion d’y revenir dans un prochain billet mais en attendant, vous pouvez consulter les mots-dieze #BlackHistoyMonth et #LGBTHistoryMonth sur votre réseau social préféré. Et si le sujet vous intéresse, pourquoi assister au débat sur la place des Noir·e·s dans les cultures Pop et Geek proposé par l’association AfroGameuse, ce samedi 26 à Paris ?
  • Enfin, L’IFLA notamment profite de ce 21 février, jour de la langue maternelle pour célébrer la diversité culturelle : Cultural and linguistic diversity are key for sustainable and peaceful societies, nous rappelle l’Unesco. Dans un long billet en faveur du multiculturalisme et du multilinguisme, l’IFLA rappelle que : « Faire de la diversité culturelle et linguistique un pilier du développement des collections des bibliothèques, de la préservation du patrimoine culturel et de la programmation des bibliothèques promouvant diverses expressions culturelles peut aider à renforcer le rôle des bibliothèques en tant que partenaires clés dans la préservation et la promotion de la diversité linguistique » et souligne le rôle des établissements dans le libre-accès à l’information et dans la réduction de la fracture numérique. L’association rappelle également que la décennie 2022-2032 a été décrété Décennie internationale des langues autochtones et appelle à une action mondiale pour préserver, revitaliser et promouvoir les langues autochtones du monde, à l’image des services pour les populations Autochtones proposés par la bibliothèque de Saskatchewan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s