Tour de veille – Juin 2022

Les congés estivaux approchent, mais avant de partir, il est temps de revenir sur l’activité de la Légothèque au mois de juin.

  • Revenons d’abord sur le 67ème congrès de l’ABF qui a eu lieu du 2 au 4 juin à Metz. Après 2 années sans congrès, 550 professionnel.le.s ont pu se retrouver et réfléchir autour de la thématique « les bibliothèques sont-elles indispensables ? ». La Légothèque a été présente sur 4 temps forts :
    • la remise des prix du concours Chouettes Toilettes
    • la rencontre avec les commissions
    • la bibliothèque vivante
    • l’atelier autour des fiches « accueillir des personnes trans en bibliothèque »

Retrouvez un retour détaillé sur le congrès :

Vous pouvez également retrouver les captations du congrès en audio ou en vidéo ici.

Et rendez-vous du 8 au 10 juin 2023 à Dunkerque !!

  • En ce mois des Fiertés, la Légothèque s’est intéressée aux actions menées par les bibliothèques sur cette thématique. Tables thématiques, rencontres, expositions … retrouvez les programmations dédiées des médiathèques d’Epinay, de Floirac, d’Andernos, la bibliothèque George Sand, les médiathèques parisiennes Claude Levi-Strauss et François Villon, la bibliothèque de l’INSA à Rennes et la BPI.

  • Enfin, Julia Pietri nous a présenté sa maison d’édition indépendante « Better Call Julia » visant à déconstruire les stéréotypes de genres via des approches novatrices. Les deux tomes de son livre jeunesse « Le guide de la foufoune sexuelle » y sont publiés.

Compte rendu du congrès de l’ABF 2022

Le 67e congrès de l’ABF s’est déroulé du 2 au 4 juin derniers à Metz. La légothèque était présente sur quatre moments forts.

La remise des prix du concours Chouettes Toilettes

Logo réalisé par Lucie Pécaut

Après une 1ere édition l’an passé, l’équipe du concours a relancé une nouvelle édition pour 2022. Six prix ont été décernés parmi les dossiers proposés.

L’intégralité du palmarès est à retrouver ici : Concours Chouettes Toilettes. Les établissements récompensés représentaient une palette diversifiée de bibliothèques : qu’il s’agisse de bibliothèques situées dans des villes de quelques milliers d’habitants, de bibliothèques universitaires et même des bibliothèques étrangères dans un pays francophone, tout le monde peut participer !

Cette heure passée avec le public a été l’occasion de discuter de la genèse et surtout de l’intérêt du concours.  Les discussions ont permis de rappeler qu’il avait pour but de mettre en lumière un accueil inclusif et bienveillant, où le public de nos établissements peut trouver des services utiles et un lieu agréable, de bons indicateurs de l’ambiance de l’ensemble du bâtiment.

De nombreuses questions ont été posées, ce qui a permis, par exemple, de rappeler au passage qu’aucun texte de loi n’impose, pour le public, des toilettes genrées. Les échanges ont également abordé le développement de toilettes plus écologiques, un critère qui est également pris en compte dans le choix du jury.

Une check-list a été établie par l’équipe pour commencer la réflexion sur un meilleur accueil dans cet espace.

Et chez vous, les toilettes sont-elles chouettes ?

La rencontre avec les commissions

Lors de cette édition, vous avez pu rencontrer trois membres de la commission et vous avez été nombreuses et nombreux à venir nous rendre visite ! Merci beaucoup pour votre intérêt et pour vos questions ainsi que vos remarques qui construisent aussi nos réflexions.

Si vous souhaitez nous poser des questions et/ou nous rejoindre, une seule adresse : legotheque@gmail.com

La bibliothèque vivante

Conçue en partenariat avec la commission AccessibilitéS, la bibliothèque vivante proposait la rencontre entre le public et 10 « ouvrages », c’est-à-dire dix personnes qui sont venues partager avec vous leur parcours et leur histoire. Sous titrée « Une histoire vraie pour briser les préjugés », ces rencontres ont attiré 80 personnes et ont été un moment apprécié.

L’atelier autour des fiches « Accueillir des personnes trans en bibliothèque »

Photo de trois paperboard qui reprennent les questions posées lors de l'atelier, avec les remarques des participants.

Suite à la création de la boîte à outils sur l’accueil des personnes trans en bibliothèque, la présentation d’une partie des fiches qu’elle contient a été proposée sous forme d’un world café. Ce format propose à plusieurs groupes de se pencher chacun sur un sujet, puis, au bout d’un certain temps de reprendre le sujet d’un autre groupe pour l’approfondir ou y opposer d’autres arguments.

Ce world café a été proposé en partenariat avec l’ANT, l’Association Nationale Transgenre, et Couleurs gaies, une association LGBTQI+ de Metz. Leur présence nous a permis d’avoir des voix d’usager·es des bibliothèques plutôt qu’uniquement professionnelles, notamment pour répondre aux interrogations des participant·es à l’atelier.

Les trois questions proposées étaient :

  • Un·e usagèr·e vous fait une suggestion d’achat. Un·e collègue vous fait remarquer qu’il s’agit d’un livre transphobe. Que faites-vous ?
  • Vous vous retrouvez face à un·e usagèr·e trans. Comment réagissez-vous ?
  • Qu’est-ce que vous pourriez proposer comme animation pour sensibiliser à la transidentité ?

Toutes les questions pouvaient être mises en lien avec certaines des fiches que nous avions créées.

Les participant·es ont soulevé de nombreux points, qui recoupaient ou pas nos propres propositions.

  • Concernant les collections, les premières remarques concernaient la vérification des informations : quelle maison d’édition, quel·le auteur·ice… La nécessité de s’appuyer sur la loi, ainsi que sur la politique documentaire, a été rappelée. Si l’ouvrage devait tout de même être acheté, des solutions de médiation ont été suggérées : écrire des « coups de gueule », mettre des avertissements, acheter d’autres documents pour contrebalancer, mettre dans un fonds particulier, etc.
  • Concernant l’accueil, les premières questions se sont posées sur la nécessité de genrer la personne, que ce soit à l’oral (« bonjour » plutôt que « bonjour monsieur/madame »), sur les courriers administratifs (lettres de rappel), ou dans les logiciels et questionnaires d’inscription. La question des toilettes a également été évoquée, ainsi que celle du pass sanitaire (qui a pu mettre en difficulté les personnes trans, à cause des problèmes de changement d’état civil).
  • Concernant les animations, de nombreuses idées ont été lancées : des heures du conte avec des personnages trans, des sélections de documents, des animations avec des partenaires associatifs, des projections de films, des bibliothèques vivantes, des animations avec des classes, des podcasts, etc. Des pistes pour faciliter la mise en œuvre de ces animations ont également été suggérées : proposer des formations et des journées de sensibilisation pour le personnel – et les élu·es, visiter des structures qui ont déjà des propositions fortes, etc.

Tour de veille – avril 2022

Avant de jeter un oeil rétrospectif sur le mois d’avril qui s’achève, nous lançons un appel !

Les bibliothèques et le mois des fiertés en juin : et vous dans vos bibliothèques, vous faîtes quelque chose ? Afin de présenter un panorama d’actions inspirantes sur son blog dans quelques semaines, la Légothèque recueille les actions menées en bibliothèque via ce lien SVP : https://bit.ly/3Kf79qc

C’est donc la fin du mois d’avril, revenons ensemble sur les dernières semaines, très littéraires, pour la légothèque.  

  • Ce mois-ci, nous avons fait la connaissance d’une maison d’édition : Double ponctuation.

L’éditeur Étienne Galliand nous a accordé une interview passionnante pour nous parler des thèmes chers à cette maison indépendante, proche du genre, de l’environnement, du décolonialisme… Bref, des thèmes qui correspondent aux préoccupations de la commission.

L’interview est à découvrir ici :

Et le lien vers le site : https://www.double-ponctuation.com/

  • Comme avril est synonyme de vacances et de beaux jours (ou presque), c’est l’occasion de sélectionner quelques lectures…  

Coté sciences humaines et sociales, tout d’abord, nous vous avons concocté une petite sélection d’ouvrages sur nos sujets de prédilection. Nous avons lu et aimé ces documents, récents ou non. L’occasion d’approfondir ses connaissances.

Pour continuer dans les conseils de lecteurs, quelques pistes pour (re)découvrir la visibilité trans en littératures dans notre billet consacré au sujet ici :

  • On n’oublie pas l’actualité tragique du moment et voici un site à découvrir.

Le site Libraries for Refugees propose des initiatives prises pour les ukrainien.ne.s déplacé.e.s. Créé par Eblida, NAPLE et Public libraries 2030, il recense les propositions d’aides et rappellent que les bibliothèques sont des lieux ouverts à tout le monde.

Et puis deux infos importantes à retenir :

  • Vous pouvez toujours vous inscrire au congrès de l’ABF qui se tiendra à Metz du 2 au 4 juin 2022. Vous aurez l’occasion (entre autre) de voir la légothèque. Toutes les infos sont ici : https://www.abf.asso.fr/pages/congres.php
  • Et c’est la toute dernière ligne droite pour le concours Chouettes Toilettes ! Il vous reste quelques jours pour finaliser votre candidature. Vous avez jusqu’au 13 mai 18h pour envoyer votre dossier à cette adresse : chouettestoilettes@gmail.com

Plus d’infos ici : https://www.abf.asso.fr/2/200/950/ABF/concours-chouettes-toilettes-2022

Le concours Chouettes Toilettes revient pour une édition 2022

L’an dernier, nous évoquions le concours dédié aux toilettes ici : https://legothequeabf.wordpress.com/2021/02/02/concours-chouettes-toilettes-ou-comment-repenser-laccueil/

Plus qu’un concours, c’est une autre façon de penser l’accueil du public, de tous les publics. C’est parce que nous pensons que ce sujet est très important que l’ABF, avec les commissions Legothèque et AccessibilitéS, s’intéresse au petit coin…

Le nombre de candidatures et les très bons retours que nous avons reçus nous ont incité à proposer à nouveau ce concours pour penser l’accueil autrement. Et surtout, cette première année a permis à plusieurs établissements de réfléchir à une autre façon de recevoir dans ce lieu incontournable.

Comme l’an dernier, que vous soyez une toute petite structure avec une seule cabine de toilette ou un très grand établissement avec des dizaines de cabines, vous pouvez postuler ! L’objectif est de vous interroger sur ce service indispensable pour qu’il soit accessible à toutes et tous, inclusif et chaleureux.

Vous avez des services innovants ? Une décoration digne des plus beaux magazines ? Des projets plein la tête ? Alors n’hésitez plus !

Vous trouverez toutes les infos pour participer sur nos pages dédiées :

Sur le site de l’ABF, sur Instagram, sur twitter, et sur Facebook.

La crise sanitaire et la précarité croissante de certaines catégories de la population font de ce lieu un véritable enjeu de service public.

Nous avons choisi symboliquement le 19 novembre pour lancer cette 2e édition, car il s’agit de la journée mondiale des toilettes. Découvrez toutes les infos sur le sujet ici.

C’est l’occasion de mettre en avant la difficulté rencontrée par de nombreuses personnes de trouver un lieu ouvert, accessible et inclusif.

Enfin, nous vous invitons chaleureusement à vous référencer dans les applications dédiées, telles que « Où sont les toilettes ? », qui permettent à toutes et à tous de trouver des toilettes publiques et gratuites à proximité.

Tour de veille – Octobre 2021

Le mois d’octobre s’achève doucement, c’est le moment de revenir sur les événements marquants de ces dernières semaines…

A voir : Depuis le 5 octobre et jusqu’au 31 décembre, retrouvez la programmation culturelle dédiée au féminisme sur le réseau de la Bibliothèque municipale de Lyon et des bibliothèques de la Métropole.

Cet événement fait écho au cinquantenaire du mouvement de la libération de la femme et vous permettra notamment de découvrir l’exposition En corps Elles

https://www.bm-lyon.fr/expositions-en-ligne/conditions-de-vie-et-mobilisations-feministes/

Un soulagement : Les députés ont voté pour l’interdiction des thérapies dites « de conversion ». Il était temps…

https://www.vie-publique.fr/loi/281790-proposition-de-loi-interdiction-therapies-de-conversion-lgbt

https://bit.ly/3Eh63Ie

A (re)voir : l’émission Vox Pop consacré au genre sur Arte.tv « Genre : en finir avec le féminin et le masculin ? ». Disponible en replay jusqu’au 15 décembre

https://www.arte.tv/fr/videos/099561-030-A/vox-pop/

A lire : une enquête du journal Le monde « L’écoféminisme, contre les « dominations croisées » des femmes et de la nature » par Claire Legros

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/10/22/l-ecofeminisme-contre-les-dominations-croisees-des-femmes-et-de-la-nature_6099460_3232.html

A découvrir : Connaissez-vous Queer screen ? Une plateforme de streaming dédiée aux films LGBTQI +.

https://www.queerscreen.fr/

A retenir : C’est le festival du film festival international du film lesbien et féministe de paris jusqu’au 1er novembre

https://www.cineffable.fr/fr/edito.htm

A cette occasion, la médiathèque Marguerite Duras vous invite le jeudi 28 octobre à une projection de courts-métrages. Plus d’infos : https://bibliotheques.paris.fr/Default/doc/QUEFAIRE/130178/cineffable

A écouter : « Stonewall » de David Léon. Un moment d’histoire, d’amour et de militantisme. Un très beau texte qui nous interpelle et nous questionne.

https://www.franceculture.fr/emissions/l-atelier-fiction/stonewall-de-david-leon

A prolonger : La journée professionnelle sur les bibliothèques sensibles au genre qui a eu lieu le 14 octobre à Brest, co-organisée par la BPI, les médiathèques de Brest et la commission Légothèque, sera l’objet d’un futur billet. En attendant, vous pouvez retrouver quelques éléments…

https://pro.bpi.fr/les-bibliotheques-sensibles-au-genre/

A noter : Suite au congrès de l’ABF de juin dernier, la vidéo concernant la table ronde « Des espaces inclusifs : quels signaux de bienvenue ? » est à retrouver en ligne : https://www.youtube.com/watch?v=BDvT11LwLTY

Des espaces inclusifs : quels signaux de bienvenue ?

Cette semaine, nous vous proposons un zoom sur cette table ronde organisée par la commission Légothèque lors du Congrès 2021 de l’ABF qui s’est tenu en ligne en juin.


Des espaces inclusifs : quels signaux de bienvenue ?

Intervenant·es :
-Aénor Carbain, responsable de la médiathèque de Pontarlier, membre de la commission Légothèque (ABF)

-Alicia Selles Carrot, présidente de la FESABID, l’association des Bibliothécaires espagnoles.

-Traductrice : Julie Calmus, responsable du service développement des publics, bibliothèque de Bordeaux, membre de la commission International (ABF)

-Modératrice : Fabienne Le Hein, responsable de la bibliothèque François Villon, Ville de Paris, membre de la commission Légothèque (ABF)

Cette rencontre portait sur les espaces inclusifs, et les signaux de bienvenue qu’ils véhiculent ou sont censés véhiculer. Un sujet qui fait partie des centres d’intérêt et de réflexion de la commission Légothèque.
Certes, les publics qui fréquentent nos bibliothèques les associent volontiers à des lieux accueillants, chaleureux, inclusifs, mais il est néanmoins légitime de s’interroger sur cette vision des choses, ou du moins de la questionner. En effet, ce critère de fréquentation de nos établissements est une focale très large, qui regroupe des réalités de nature très diverse : on dispose certes d’indicateurs quantifiables, à savoir le nombre de personnes inscrites dans les bibliothèques, mais ce n’est pas, ce ne peut pas être le seul baromètre. Il y a aussi des personnes qui viennent, mais sans être inscrites (ces données sont elles non quantifiables), et il y a aussi des personnes qui ne viennent pas, ou ne viennent plus, pour des raisons qui leur appartiennent.
L’accueil et l’inclusion dans nos établissements se jouent en fait à différents niveaux qu’il est crucial d’interroger à travers le prisme des espaces, des collections, et des services, c’est dans ce cadre que se situaient l’intervention d’Alicia et d’Aenor. Dans leurs interventions, Aenor et Alicia ont donc apporté leur vision personnelle, leur regard critique à travers des éléments théoriques et pratiques, et interrogé les marqueurs de l’inclusion (sociale et numérique), les notions d’aménagement de l’espace, et les enjeux matériels ou symboliques, implicites ou explicites qui peuvent en découler, comme ce peut être le cas autour des toilettes dont on a également parlé dans ce Congrès et à travers les prix décernés à l’occasion de la 1ère édition du concours « Chouettes Toilettes » !

-L’intervention d’Aenor s’est déroulée en deux temps
Un retour d’expérience pratique sur un stage collectif qui concerne l’aménagement urbain non genré. Vous trouverez un article détaillé sur ce sujet sur notre blog : « La Budgétisation sensible au genre : d’un outil budgétaire pour la réduction des inégalités de genre à un outil pour une politique documentaire inclusive ? »
Une réflexion plus théorique sur les espaces (« safe spaces » = espaces où on se sent en sécurité) en bibliothèque.

Alicia quant à elle a présenté une étude théorique menée par la FESABID et le ministère de la Culture dont l’objectif est d’aider les bibliothèques à mettre en œuvre des projets d’inclusion sociale et numérique. L’inclusion sociale est devenue un enjeu à part entière en Espagne, en raison de la crise économique ces dernières années. Cette étude s’inscrit dans une stratégie nationale en lien avec l’agenda 2030.
A suivi une présentation pratique : il existe un prix qui récompense les bibliothèques qui ont œuvré dans le domaine de l’inclusion sociale ; à l’aide d’une carte, Alicia a fait un focus sur des projets qui se sont distingués dans ces domaines.
La FESABID a diligenté le 1er rapport mesurant l’impact socio-économique des bibliothèques (2015).
https://www.ccbiblio.es/mapa-sello-ccb/
Fundació Biblioteca Social
Mapa de proyectos de bibliotecas públicas para la inclusión social

Retrouvez l’intégralité de cette table ronde en vidéo

Les captations vidéo des autres sessions en ligne du Congrès 2021 sont également disponibles gratuitement.