[Communiqué] Offrons de nouvelles perspectives à la Bibliothèque Marguerite Durand !

Si l’ABF se félicite des efforts de la Ville de Paris en matière de lecture publique et de son projet de mettre la médiathèque Melville au niveau des besoins d’un quartier populaire comme celui des Olympiades (Paris XIIIe), l’association s’interroge sur les conséquences du projet lié à l’intégration de la Bibliothèque Marguerite Durand à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris. La poursuite de l’amélioration de l’offre de lecture publique de la Ville de Paris ne doit pas se faire au détriment du fonds féministe unique que constitue la Bibliothèque Marguerite Durand.

Comme l’a rappelé la mission Orsenna à son lancement le 21 septembre dernier, les bibliothèques ne sont pas uniquement des lieux de conservation mais aussi et de plus en plus des lieux d’affirmation des valeurs démocratiques fondamentales.

Pour l’ABF, les bibliothèques doivent refléter la diversité de la société, permettre à toutes les personnes de se construire et d’être reconnues. Les bibliothèques contribuent ainsi au vivre ensemble et au respect mutuel. C’est pourquoi il est essentiel de préserver et même de développer des lieux de mémoire et d’information spécialisés, qui contribuent, comme la Bibliothèque Marguerite Durand.

Alors que la solution purement logistique actuellement envisagée n’est absolument pas satisfaisante pour les chercheuses et les chercheurs ni pour les personnels de l’établissement, l’ABF appelle la Ville de Paris à développer un projet ambitieux pour la Bibliothèque Marguerite Durand. Le déménagement de la Bibliothèque Marguerite Durand doit ainsi être l’occasion de mieux valoriser ses fonds exceptionnels, d’améliorer ses conditions d’accès et de développer ses publics en affirmant les missions indispensables de cet établissement comme lieu de recherche, de mémoire et de construction de la pensée féministe.

Contact : info[at]abf.asso.fr et legotheque[at]gmail.com

Retrouvez ce communiqué sur le site de l’ABF :

https://www.abf.asso.fr/1/22/717/ABF/-communique-offrons-de-nouvelles-perspectives-a-la-bibliotheque-marguerite-durand-

Publicités

Appel à témoignages : quels outils pour éviter la censure ?

En 2014, des acteurs et actrices du livre du Nord-Pas-de-Calais avaient choisi de poser nu-es pour dénoncer la polémique autour de l’album Tous à poil. (Crédits de l’image : Charles Delcourt/Lightmotiv)

La semaine dernière, Le Monde a révélé l’affaire d’une bibliothécaire mise à pied trois jours après avoir défendu un album sur l’homoparentalité.

“Mise à pied en 2014 pour avoir défendu Tango à deux papas, Yveline Perroy, responsable du pôle enfance de la médiathèque de La Madeleine, a contesté sa suspension auprès du tribunal administratif de Lille. Le jugement sera rendu d’ici 15 jours.” rapportait Livres hebdo dans un article paru le 1er mars.

Nous avions réagi en 2014 sur le blog Légothèque suite aux appels relayés par plusieurs sites internet, après les nombreuses polémiques déclenchées par l’adoption de la loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, pour retirer des bibliothèques publiques 179 livres de jeunesse concernant l’égalité femme-homme, l’orientation sexuelle ou l’identité de genre.

L’ABF avait alors exprimé sa position sur les pressions exercées sur les bibliothèques publiques et rappelé le rôle des bibliothèques et des bibliothécaires “de proposer au public des livres pour toutes et tous et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent”.

Nous avions également proposé sur le blog Légothèque des éléments de réponses pour les bibliothécaires confronté-es à des pressions dans leurs établissements : textes de référence de la profession, chartes documentaires, élements de contextualistion sur la prétendue “théorie du genre”, qui rappelons-le n’existe pas ! (le genre n’étant pas une théorie mais un champs d’études pluridisciplinaires).

Un article complet Que faire en cas d’urgence est aussi disponible sur le site de l’ABF.

Malgré l’existence de ces outils, force est de constater que le cadre législatif ne permet pas de garantir le pluralisme de nos collections. Afin de récolter des retours d’expérience sur des moyens de réponse s’étant révélé efficaces, nous lançons aujourd’hui un appel à témoignages !

Si vous avez été confronté-e à des pressions dans vos bibliothèques, de la part de vos tutelles, de vos publics, de vos collègues …, et que vous avez des conseils à partager sur ce qui a fonctionné pour éviter cette situation, n’hésitez pas à réagir dans les commentaires ou à nous écrire sur legotheque@gmail.com. Nous publierons un article bilan cet été. Les retours d’expérience seront bien sûr anonymisés.

Combattre la violence par l’information et la compréhension

Ce mardi nous publions un billet particulier.

Nous tenons à rendre hommage aux mort.e.s, aux blessé.e.s, ainsi qu’à l’ensemble de leurs proches, de la tuerie qui a eu lieu samedi dernier à Orlando et tout particulièrement nous tenons à exprimer notre solidarité avec les communautés LGBTQ, afro-américaine et latino.

13319771_10154243729351489_8871398981133091059_n

Nous avons été ébranlé.e.s par les attaques parisiennes. Nous le sommes tous les jours lorsque nous prenons connaissance des exactions qui surviennent en Syrie, au Moyen-Orient et ailleurs dans le monde. Nous le sommes encore aujourd’hui lorsque nous faisons une nouvelle fois face à la haine et à l’intolérance. Une haine ciblant particulièrement la communauté LGBT cette fois, une haine qui nous vise et nous concerne toutes et tous. Lire la suite

Censure et bibliothèques : Éléments de réponses pour les bibliothécaires confronté-e-s à des pressions dans leurs établissements

Des propositions de la commission Légothèque

Ces derniers jours, auteur-e-s, professionel-les du livre, associations et fédérations de professionnel-les, élu-e-s et médias ont manifesté leur soutien face aux diverses attaques auxquelles les bibliothèques ont pu faire face. Ainsi, le ministère de la Culture et de la Communication, la Fédération Nationale des Associations de Directeurs des Affaires Culturelles, l’Association des bibliothécaires de France, le Syndicat de la Librairie Française et la charte des auteurs illustrateurs jeunesse ont notamment affirmé avec force leur attachement au pluralisme des bibliothèques.

Ce n’est malheureusement pas la première fois au cours de l’Histoire que les bibliothèques sont attaquées sur la pluralité de leurs collections.

Nous regrettons que ce sujet s’impose aux bibliothèques comme un débat, alors qu’il dissimule des attaques à portée morale ou politiques plus larges.

Nous regrettons surtout de devoir nous défendre face à des menaces de censure, quelles qu’elles soient.

Nous tenons surtout à apporter notre aide à tou-te-s les professionnel-le-s confronté-e-s à des remarques, reproches voire attaques sur la présence d’une référence dans leur catalogue.

Pour cela nous mettons à votre disposition plusieurs outils, sous forme de fichiers PDF :

  1. Un rappel des textes fondamentaux  et des valeurs qui sous-tendent le métier de bibliothécaire :   PDF1_Textes de référence

  2. Des éléments concernant la charte documentaire  : PDF2_charte_documentaire

  3. Des précisions concernant la « théorie du genre » : PDF3_Précisions sur la théorie du genre

  4. Un rappel d’un événement similaire en 2005 : PDF4_Déjà en 2005

Des réactions de collègues sont également parues dans la presse  : Raphaëlle Bats dans L’Humanité, Sylvie Vassalo dans Le Monde, ou Sophie Rat dans Le bien public.

Enfin, en cas de difficulté n’hésitez pas à contacter l’AbF et son comité d’éthique

Les droits culturels

La médiathèque départementale du Territoire de Belfort, force d’action et de réflexion du Conseil général pour la lecture publique, était représentée à Belfort  lors de « forums ouverts » pilotés par Réseau culture 21 et l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’Homme de l’université de Fribourg (Suisse).  Pourquoi ces « forums ouverts » ? Quelle est la démarche de ce Conseil général ?

Lire la suite

Comité Ministériel pour l’égalité des femmes et des hommes dans le champ culturel et médiatique

Le Ministère de la Culture a lancé en mars dernier un comité ministériel pour l’égalité des femmes et des hommes dans le champ culturel et médiatique. Il s’agit là d’interroger la place des femmes en tant que auteur, metteur en scène, artiste… sur les places publiques que sont les théâtres, la télé, la radio, les opéras…Vous retrouverez dans l’article de Camille Hubert, sur ce même blog, plus de détail sur cette question telle qu’elle a été traitée lors d’une table ronde lyonnaise.

Nous saluons bien sûr l’opération, mais nous avons constaté que la bibliothèque, bien que lieu gratuit et ouvert à tous de nombre de manifestations culturelles, n’était pas présente dans ce comité.

Dans l’idée de manifester à la fois notre intérêt pour l’existence de ce comité et notre intérêt pour y participer, nous avons écrit, en association avec le bureau national de l’ABF, un courrier adressé à la Ministre de la Culture et de la Communication. Ce courrier a été envoyé début juin et relancé début juillet. Nous vous tiendrons au courant de la suite. Lire la suite