Le meilleur de notre veille #59

838_goliarda_cigarette_archive_sapienza_angelo_pellegrino

Nous vous avons sélectionné le meilleur des podcasts qui ont été mis en ligne pendant le confinement.

– Cinq conférences de Nancy Fraser, Françoise Héritier, Geneviève Fraisse, Rachel Silvera et Véronique Le Goaziou

–  une série de La compagnie des auteurs sur Goliarda Sapienza

–  un épisode sur Une chambre à soi de Virginia Woolf

Et en référence à Woolf, Un podcast à soi pose des questions sur le genre, les féminismes et l’égalité femmes-hommes, en treize épisodes (pour le moment !)

 

Netflix propose en ce moment un documentaire sur une librairie LGBT à Los Angeles, Circus of Books.

5113364

via allocine.fr

Et enfin, venez découvrir le blog Egalitaria, un blog pour penser le féminisme !

À la semaine prochaine !

Le meilleur de notre veille #58 édition québécoise

Pour cette 58e édition de notre veille, allons voir ce qui se passe chez nos cousin-e-s québécois-e-s. Notre dernière veille québécoise date du 19 décembre 2017, donc il était temps d’y retourner. Cette veille met l’accent principalement sur les réactions des bibliothèques québécoises pendant la pandémie de Covid-19, mais remonte un peu dans le temps pour souligner des événements et activités qui ont eu lieu pendant l’année 2019.

De Grande Bibliothèque en gîte pour itinérants

Gîte du jour à la Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Photo prise par Mario Beauregard et tirée du Journal de Montréal

Fermée depuis mars dernier, la Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) s’est transformée en refuge pour des itinérant-e-s le 12 avril 2020 dernier. Ouvert de 10 h à 16 h tous les jours, le grand hall de la Grande Bibliothèque peut accueillir une quarantaine de personnes. Plus de détails dans l’article du Journal de Montréal.

Les ordinateurs des Bibliothèques de l’Université de Montréal

Photo prise par Amélie Philbert

Le 7 avril 2020, les Bibliothèques de l’Université de Montréal ont annoncé le prêt de leur parc informatique, soit plus de 200 ordinateurs, aux étudiant-e-s dans le besoin. Sans ce geste de solidarité des BibUdeM, les étudiant-e-s bénéficiaires n’auraient pas été en mesure de terminer leur session d’études à distance. Pour en savoir plus, veuillez consulter le communiqué dans UdeMNouvelles.

Découvrir la langue des signes québécoise (LSQ)

Le premier ministre du Québec, François Legault, avec son interprète en langue des signes québécoise (LSG)

Dans la foulée des points de presse des gouvernements du monde entier, on remarque de plus en plus les interprètes en langue des signes dans le but de favoriser une meilleure diversité de communication. Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) nous fait découvrir la langue des signes québécoise, qui diffère d’ailleurs de la langue des signes française, dans un billet de blogue du 5 avril 2020 dernier.

Journée internationale de la femme 2020

Bannière de la journée internationale de la femme de la Bibliothèque des Amériques

La Bibliothèque des Amériques, une bibliothèque numérique francophone accessible à l’ensemble des populations de l’Amérique du Sud, du Nord et centrale, a proposé une liste de lecture pour la Journée internationale de la femme.

Livrer et ne pas livrer … telle est la question

Photo iStock tirée de l’article de Radio-Canada « Un service de livraison à domicile pour les bibliothèques de Sherbrooke ? »

La totalité des bibliothèques universitaires, scolaires, collégiales et publiques est fermée au Québec. Cependant, certaines bibliothèques ont opté pour un service de livraison à domicile ou un service au volant afin d’offrir l’accès aux collections physiques à leurs usagères et usagers. La Bibliothèque Alice-Lane de Baie-Comeau (Québec) a choisi le service au volant et offre à ses citoyen-ne-s une livraison à l’auto.

Avec une pensée pour sa population aînée, la Bibliothèque municipale H.-N.-Biron, Philippe Chabot de Nicolet (Québec), commencera un service de livraison à domicile dès le 12 mai, soit le début du déconfinement partiel. La mairesse de la Ville de Nicolet, Geneviève Dubois, rappelle que les personnes âgées représentent un achalandage important à la bibliothèque municipale. Le service de livraison à domicile est réservé pour les personnes de 60 ans et plus et le service au volant est accessible à l’ensemble de la population de la ville.

Pour l’instant, aucune bibliothèque d’une grande ville québécoise (Montréal, Québec, Laval, Longueuil, Gatineau, etc.) n’offre de service de livraison à domicile ou de service au volant. Néanmoins, comme tout dans cette pandémie de Covid-19, ça va probablement changer dans les jours à suivre.

Les fiertés LGBTQ+

Photo prise par Lauren Goldman

D’octobre 2019 à janvier 2020, la Bibliothèque de l’Université McGill a organisé une exposition célébrant le 50e anniversaire de la décriminalisation partielle du sexe queer au Canada. Cette exposition a été co-réalisée par notre légothécaire et le bibliothécaire en études LGBTQ+ de la Bibliothèque de l’Université McGill et également l’auteur de ce billet de blogue, Michael David Miller. Veuillez consulter ce billet de blogue de la Bibliothèque de l’Université McGill (en anglais et en français) pour plus de détails.

Vidéo promotionnelle de BAnQ est fière 2019

En août 2019, la Grande Bibliothèque de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) a fêté pour une 2e année consécutive, dans le cadre du Festival Fierté Montréal, BAnQ est fière. La vedette de l’édition 2019 de BAnQ est fière est la drag-queen Barbara de Barbades qui d’ailleurs a fait la manchette du dernier numéro de la revue Bibliothèque(s). L’article du magazine Fugues nous permet de redécouvrir la programmation de l’édition 2019. Pour celleux qui aiment des listes de lecture, en voici une qui est fière.

Bon (dé)confinement à tou-te-s ! On se retrouve la semaine prochaine.

Le meilleur de notre veille #57

Voici le meilleur de notre veille de ce mois de mars marqué, malgré l’épidémie, par la Journée internationale des droits des femmes (8 mars) et la Journée internationale de la visibilité transgenre (31 mars). De quoi alimenter nos confinements !

Lire la suite

Tour de veille #55

4969648.jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx

Voici les éléments marquants de notre veille de décembre et de janvier !

Le projet Les Oubliées, qui permet d’envoyer un livre à des femmes en prison.

Les films LGBT+ qui ont marqué la décennie sur Komitid (en deux parties ! )

La chronique de Giulia Foïs sur France Inter, Pas son genre

Un article de Fabien Trécourt : Qui a peur du « genre » ?

Le livre Les dessous lesbiens de la chanson « rend à Sappho ce qui est à Sappho » en explorant en 40 chansons, de 1920 à nos jours, le thème de l’homosexualité féminine. Par Laura Lootgieter et Pauline Paris, illustrations par Julie Feydel.

image1

En anglais, l’article Wikipédia sur les bibliothèques et la communauté LGBT+

Le défi Je la lis, pour remettre les femmes de lettres à leur place !

Et enfin le livre Pour une histoire des femmes bibliothécaires au Québec.

280x0_D5251_pn

Suivez-nous aussi sur Twitter , Facebook et Diigo

Le meilleur de notre veille #55

Retour sur quelques sujets qui ont alimenté notre veille en novembre, et comme les Fêtes de fin d’année approchent, vous trouverez aussi des conseils de lectures qui vous donneront des idées pour offrir des livres!

Construction de soi et lutte contre les discriminations

Voici une sélection de podcasts pour vos oreilles.
Ce MOOC sur les discriminations permet de mieux comprendre les enjeux pour agir plus efficacement.
« 77 » : ce premier roman de Marin Fouqué s’interroge sur la construction de soi rendue encore plus difficile par rapport aux injonctions de la société : c’est quoi devenir un « vrai homme » ?

LGBT+

La Mare aux Mots propose 2 sélections antisexistes et LGBTQI+
Quid des personnages LGBT dans la BD
Cet article développe les projets autour des drag queens invitées pour faire des lectures dans les bibliothèques suédoises.

Multiculturalisme

Racisme, stéréotypes, appropriation culturelle : faut-il censurer les classiques Disney ? qui ne sont pas toujours blancs comme neige.

Féminisme

Retrouvez sur le compte Twitter de @meresauvage un chouette calendrier de l’Avent, sans chocolats mais truffé de conseils de lectures garanties sans stéréotypes. A dévorer et à partager sans modération 🙂
Dans cet article de Livres Hebdo, l’édition Jeunesse s’interroge et se demande : comment parler aux petites filles?
1001 héroïnes recense et conseille des œuvres féministes (livres, films et séries) et met en avant des autrices et réalisatrices

Suivez-nous aussi sur Twitter , Facebook et Diigo

Le meilleur de notre veille #54

LGBT+

Un reportage d’Arte nous fait découvrir le magazine My.Kali, rédigé par des contributeurs LGBT+ en Jordanie afin de lutter contre les discriminations vécues au quotidien dans le pays, il est également le seul à relayer les histoires queer du Moyen Orient dans le reste du monde.

Toujours sur le site d’Arte, on en apprend plus sur les thérapies de conversion, également actives en Europe.

L’occasion pour nous de relayer la pétition à l’attention des dirigeant.e.s des « zones sans LGBT » en Pologne afin de soutenir la communauté LGBT+ résidante.

HOMOPARENTALITE

On vous parlait le mois dernier dans le meilleur de notre veille #53 du nouveau podcast Intérieur Queer de France Inter. Ce mois-ci nous vous recommandons la saison 2 de Quouïr sur l’homoparentalité avec des témoignages de concerné.e.s.

Sur les thèmes de l’homoparentalité et de la PMA, Télérama a sélectionné 5 livres pour aborder le sujet avec les enfants.

FEMINISME

Deux articles intéressants sur le sexisme et la place des femmes dans la société aujourd’hui : le premier sur le manque d’égalité dans les pratiques artistiques et notamment la musique classique, le second sur comment les modèles sexistes s’ancrent au collège et au lycée.

Peut-être un bon moyen de rappeler les raisons d’un de nos chevaux de bataille à Legothèque : l’écriture inclusive, via cet édito sur cette règle de la grammaire française selon laquelle le masculin l’emporte sur le féminin.

MULTICULTURALISME

Un autre podcast de La Série Documentaire sur France Culture aborde la diversité de la scène française à travers la question Quelles images de la diversité nous proposent la télévision et le cinéma ?

De diversité il sera question tout le mois de novembre lors du festival Visions d’exil : performances, expositions, concerts… sur plusieurs lieux le festival propose un programme gratuit autour de la langue pour sa 3e édition.

Enfin un article qui bat en brèche quelques idées reçues sur l’accueil et l’insertion des personnes en voie de réinstallation dans les zones rurales.

Bonne lecture à tou.te.s !