Les maisons d’édition féministes à Livre Paris 2016

Lors du salon Livres Paris 2016, nous avons pu visiter les stands de quelques maisons d’édition féministes qui présentaient leur activités et leurs nouveautés, le plus important étant celui des éditions Des femmes issues du Mouvement de libération des femmes. D’autres maisons sont apparues depuis : les Editions iXe issues de «La Bibliothèque du Féminisme», Talents Hauts spécialisée dans la littérature jeunesse, Remue-ménage, québecoise et internationale.

Lire la suite

Publicités

ÉgalitéE ! La malle d’albums non-sexistes des médiathèques de Plaine Commune

Un Livre de fesses (non-sexiste)

1_livre_de_fesse

Conseiller un Livre de fesses au maire de sa commune pour son petit fils de 1 an n’est pas si commun dans une vie professionnelle ! C’est pourtant ce qui est arrivé aux bibliothécaires de Plaine Commune, lors de la présentation de la malle ÉgalitéE à la journée « Éducation à la Parité, à la Mixité et au Genre » du Céméa Île-de-France.

31 livres rigoureusement sélectionnés

Au-delà de l’anecdote, la malle ÉgalitéE relève d’un travail très rigoureux. Des critères exigeants ont guidé la sélection des 31 livres ayant rejoint la malle ÉgalitéE. Fanny Bohy, qui pilote les nombreux projets liés à l’égalité femmes-hommes pour le réseau des médiathèques de Plaine Commune, insiste sur l’exigence de qualité et l’attention portée à l’illustration dans le choix des albums présentés. Lire la suite

Le sexisme dans les livres jeunesse

D’une manière ou d’une autre, les livres jeunesse ont une importance capitale dans la construction de soi. La bibliothèque joue souvent par ce biais le rôle de médiateur : c’est pour cette raison d’ailleurs que certains partis politiques d’extrême droite ou certaines associations de famille demandent régulièrement la censure de livres pour enfants.

Des événements réguliers aux Etats-Unis et en Europe nous rappellent combien la société a conscience de cet enjeu du livre dans l’apprentissage du monde : c’est ainsi aussi que nous « faisons société », pour reprendre la formule de l’édition 2012 des Estivales de l’Enssib.

Politique documentaire et lutte contre le sexisme : quel rapport ?

Les politiques documentaires ne font pas état (n’hésitez pas à me détromper en commentaire) de l’intérêt qu’il y aurait à lutter contre les stéréotypes, et particulièrement le sexisme, à travers les collections proposées. La raison est peut-être qu’il peut être difficile de trouver des livres jeunesses ne véhiculant pas de stéréotypes sexistes : selon une étude de 1997 du docteur en psychologie Anne Dafflon-Novelle (espérons que les choses ont évolué en quinze ans !), la moitié des livres jeunesse racontaient l’histoire d’un héros, et seulement le quart l’histoire d’une héroïne ! Lire la suite

« La représentation du féminin dans l’album » à Moulins

Décidément, les questions de genre dans la littérature de jeunesse intéressent les professionnels (cf. nos billets précédents).

A l’occasion de la journée des femmes, le groupe ABF Auvergne organise le jeudi 15 mars prochain à Moulins, dans l’Allier (03), une journée d’études sur la représentation du féminin dans l’album.

La journée accueillera des interventions d’éditeurs, de chercheur et de représentants du Musée de l’illustration jeunesse, hôte de la journée, afin de revenir sur ces représentations et réfléchir aux enjeux et aux interrogations qu’elles posent aux bibliothécaires.

logo du musée de l'illustration Jeunesse

Une journée qui permettra également de comprendre le changement récent de nom (du Centre de l’illustration contemporaine au Musée de l’illustration jeunesse), de découvrir l’exposition en cours et la politique d’acquisition du Musée.

« Lectures en tous genres » à la bibliothèque de Metz

De nombreuses initiatives se tiennent dans les établissements pour proposer des bibliographies et des animations autour de la construction de soi.

Ainsi, en novembre 2011 s’est tenu à l’Université Paul Verlaine de Metz un colloque intitulé « Enfance et genre ; Comment le sexisme vient aux enfants ? Des stéréotypes sexistes aux conséquences sociales et sociétales ».  Pendant une semaine, plusieurs communications croisant de nombreuses disciplines (sociologie, psychologie, anthropologie, histoire, philosophie) ont essayé d’explorer la question de la construction sociale des genres et de répondre à des questions autour des modalités de construction du genre :  Dans une société et un espace donnés, comment se construit-on fille ou garçon ? femme ou homme ? (cf. programme)

Parmi les intervenant-e-s, se trouvaient le réseau des Bibliothèques et médiathèques de Metz, venu proposer une intervention sur la production éditoriale jeunesse et notamment celle destinée aux adolescent-e-s., une expérience que Miss Média raconte de manière très éclairante sur son blog.

Ce travail s’est vu complété par l’établissement d’une riche bibliographie intitulée « Lectures en tous genres » et proposant une sélection de romans, documentaires, livres illustrés ou encore bandes dessinées revenant sur les stéréotypes sexistes et sur la construction du genre.

« On peut mettre en lien le contenu de la bibliographie avec l’image de sa couverture : dans le flot de la production sexuée voire sexiste, les jeunes sur le radeau ont à leur disposition et lisent des livres colorés. Et si l’adolescence est un passage, si la traversée entre le monde des enfants et celui des adultes est parfois difficile et houleuse, ces livres peuvent accompagner ceux qui en ont envie, les aider à se connaître, à se construire. »

explique-elle sur le blog.

La bibliographie est disponible sur le compte Calaméo de la bibliothèque