Melting popotes, une bonne recette pour apprendre : de la participation des usagers au sein des médiathèques

La médiathèque de la Monnaie est implantée dans le quartier éponyme, à l’Est de Romans (Drôme),  zone urbaine sensible (ZUS) de près de 4 500 habitants. Depuis 1989 cette ZUS est toujours présentée comme le quartier le plus pauvre de Rhône Alpes avec les indicateurs de précarité élevés. De nombreux dispositifs sont mis en place dans le cadre de la politique de la ville : dispositif de réussite éducative, réseau d’éducation prioritaire qui permettent d’associer tous les acteurs éducatifs et sociaux.

C’est une véritable  dynamique partenariale qui opère sur ce quartier : nombreuses rencontres, réunions, concertation auxquelles participent de nombreuses structures : centre social municipal, maison citoyenne (ancienne MJC), ludothèque, des éducateurs de prévention, des habitants relais, des correspondants de nuit, des adultes référents en lien avec les écoles.

Pour la médiathèque, la fonction sociale s’impose par son implantation. Il lui faut inventer pour diversifier son public, pour survivre et sortir du ghetto, travailler hors les murs pour aller chercher le public, se faire connaître, être là où on ne nous attends pas.

Lire la suite

Un guide du lecteur multilingue

Parmi les différentes actions que les bibliothèques peuvent mettre en œuvre pour se montrer accueillantes et s’adresser à l’ensemble de leurs publics, se trouve la possibilité de distribuer un guide du lecteur multilingue de façon à rendre les collections et les services accessibles à tous, autant que possible dans leurs langues d’origines.

C’est le cas notamment de la Médiathèque Grand M, la plus grande bibliothèque de quartier du réseau de Toulouse, ouverte en mars 2012. Lire la suite

Un mémoire : bibliothèques et communautés issues de l’immigration

Aujourd’hui, Légothèque vous signale le mémoire  « Travailler avec les communautés dans les bibliothèques françaises : pratiques, tabous, évolutions » de Lucie Leprevost-Grancher (2013).

brochure Bobigny

En voici le résumé :

« Souvent associée au communautarisme, soupçonnée de porter atteinte au modèle républicain, la notion de communautés suscite une profonde méfiance en France où prévaut le principe d’égalité de tous les citoyens. Lire la suite

Multiculturalisme et Genre à l’IFLA

L’IFLA, association internationale des bibliothécaires, est organisée en section et en groupes d’intérêts spéciaux. Un certain nombre de ces groupes travaillent tout au long de l’année sur les thématiques qui nous intéressent ; d’autres s’y consacrent de manière plus ponctuelle à l’occasion des conférences (open session) organisées pendant le congrès annuel. Nous vous invitons à une découverte de ces groupes.

IFLA World Library and Information Congress 2013, Singapore

La commission FAIFE

Commençons d’abord par la commission FAIFE qui se consacre à la liberté d’expression. Ce groupe a publié un certain nombre de textes, notamment des guides sur la liberté d’expression, la lutte contre la corruption, la circulation de l’information sur le Sida…Il sont aussi rédigé un code d’éthique des bibliothécaires, qui existe en une dizaine de langues, mais malheureusement pas en français. S’il vous vient l’envie de traduire le code, cela serait certainement très appréciée par la commission FAIFE. Les thématiques de ce groupe ne concernent pas directement légothèque, mais dans beaucoup de pays, la question de la lutte contre les stéréotypes s’accompagne bien entendu d’un besoin de redéfinir la liberté d’expression.

La section : Services des bibliothèques aux populations multiculturelles / Library Services to Multicultural Populations

Cette section s’intéresse aux services proposées pour servir au mieux soit des populations diverses ou plus particulièrement des groupes numériquement minoritaires sur un territoire du point de vue culturel ou linguistique. Ils ont aussi un travail de publication et de mise à jour de guides et ont ainsi publié un guide sur les communautés multiculturelles et surtout le Manifeste des bibliothèques multiculturelles signé IFLA et Unesco. Ce manifeste est disponible aussi en Français.  Ils publient aussi une newsletter dans laquelle vous pouvez suivre les actions de cette section. Newsletter qui parait deux fois par an, mais uniquement en anglais. Pour savoir ce qui anime les membres de cette section ou simplement pour avoir des informations variées sur la question des services aux populations multiculturelles, vous pouvez vous inscrire à leur liste de diffusion. Pour 2013, cete section a lancé un appel à communication sur le thème suivant : « Indigenous knowledge and multiculturalism in LIS education and library training: infinite possibilities », à savoir la formation au multiculturalisme (…) dans les formations de bibliothécaires. c’est un thème qui peut intéresser soit des bibliothèques qui proposent des services multiculturels et qui ont un regard sur les besoins des bibliothécaires pour savoir mettre en place ces services, soit des enseignants et des formateurs. Les propositions sont à faire en anglais, mais l’intervention pourra se faire en français, car cette section demande toujours une traduction simultanée. N’hésitez pas à envoyer une proposition !

Le groupe d’intérêt spécial : questions indigènes

Ce groupe dépend de la section précédemment décrite mais est tout à fait autonome sur les conférences organisées, les publications…S’il dépend d’une section c’est qu’il ne réunit pas assez de membres inscrits pour être officiellement une section. C’est souvent le cas pour des points très spécifiques. Ce groupe propose quelques textes clés pour amorcer des discussions autour de ce thème. Il semblerait que cette année le groupe ne propose pas de conférence seul, mais le thème de sa section mère abordant les questions indigènes répond aussi à la demande du groupe.

Le groupe d’intérêt spécial : RELINDIAL

Ce groupe est tout nouveau ; il est né l’an dernier et a pour vocation le dialogue entre les religions notamment à travers les bibliothèques religieuses. Pour donner un exemple, la bibliothèque universitaire de l’université Catholique de Paris y est engagée. Ils proposent aussi une conférence cet été avec un appel à communication sur le thème des outils permettant un meilleur partage de l’information sur les religions. La question du multiculturalisme touche aussi bien sûr la question des cultures religieuses, spirituelles et nous vous signalons donc la possibilité de participer à cette conférence.

Le groupe d’intérêt spécial : Women, Information and Libraries

Ce groupe s’intéresse aux femmes bibliothécaires, aux femmes public de bibliothèques, aux femmes sources d’informations. Ce groupe a aussi une liste de diffusion à laquelle vous pouvez vous abonner et propose chaque année une conférence pendant le congrès. Vous pouvez retrouver les archives sur le site. Pour l’été 2013, au congrès annuel, le groupe va lancer un appel à communication sur le thème : « LIS professionals in the East contributing to improve women’s lives », soit la contribution des professionnels des sciences de l’information et de la bibliothéconomie à l’amélioration de la vie des femmes en Asie. Pour rappel, le congrès se passe à Singapour, d’où la thématique choisie. L’appel n’a pas encore été relayé, mais il ne saurait tarder.

Autres sections et groupes

D’autres groupes ou sections proposent pour 2013 des conférences sur ces thématiques, mais de manière tout à fait exceptionnelle. Le groupe d’intérêt spécial, histoire des bibliothèques, propose cette année une conférence sur le thème : Colonial and Post-Colonial Perspectives on Libraries, Readers, and Book Culture in Asia. Là encore l’appel n’a pas encore été lancé.

La section Théorie et Recherche en bibliothéconomie (LTR : Library Theory and Research) propose cette année le thème de la diversité pour sa conférence : « Diversity in libraries: research reflecting theoretical approaches and practical experimentation ». Pour cette conférence aussi la traduction simultanée a été demandée.

Comme on peut le voir, l’IFLA est riche en propositions sur les thèmes qui intéressent Légothèque et nos lecteurs. Tous ces appels à communication donneront lieu, certes à une conférence, mais aussi à la publication des articles sur le site web de l’IFLA. Quand les articles seront disponibles, nous vous les indiquerons.

Une nouvelle campagne contre l’islamophobie en France

L’islamophobie est une réalité dans la société d’aujourd’hui, quels que soient les chiffres que l’on observe. Dans cette optique, le Collectif contre l’islamophobie en France lance une nouvelle campagne, avec des affiches et des vidéos chocs. Pour en finir avec les clichés contre les musulmans.

Présentation de la campagne :


Des exemples d’affiches :

Le serment du jeu de paume, version 2012  /  Une famille française en 2012.

Sans entrer dans les débats politiques, en tant que service public – donc au service de tous – les bibliothèques ont leur rôle à jouer dans ce combat contre la discrimination, afin de préserver la tradition laïque de la France. Elles ont le devoir d’avoir des collections équilibrées entre toutes les religions, et d’acquérir des ouvrages de réflexion permettant aux citoyens de se forger leur opinion, pour vaincre les préjugés et les clichés qui circulent.

Bibliothèques multiculturelles et accès des femmes à l’information : IFLA 2012

Le congrès IFLA va démarrer dans quelques semaines, le 11/08. Il se tiendra cette année à Helsinki. deux conférences auront lieu sur les sujets qui nous intéressent particulièrement dans ce groupe, l’un sur multiculturalisme et bibliothèques, l’autre sur les femmes et l’accès à l’information. D’autres communications peuvent se référer aussi à nos intérêts, mais je n’ai relevé que les conférences dont la thématique générale correspondait.

L’AIFBD (Association Internationale Francophone des Bibliothécaires et Documentalistes) a lancé un appel à la traduction de textes pour donner accès à ces communications à tous les francophones. Pour traduire les textes, ci-dessous, il vous faut écrire à l’AIFBD en suivant leurs recommandations :

Lorsque vous communiquez avec nous, veuillez utiliser le format suivant pour l’objet des messages:
AIFBD [Numéro de document]: [demande de réservation OU question OU livraison OU autre] L’adresse de correspondance est: traduction.aifbd@gmail.com
Exemple : AIFBD 001.4: demande de réservation

Ainsi pour les articles ci-dessous : AIFBD 161.1 : demande de réservation. Etonnament, sur le site de l’AIFBD, les articles de la conférence sur les femmes ne sont pas proposés à la traduction. Pas de souci, j’ai mis le n° de cette conférence : 201. Vous pouvez donc leur écrire en mettant comme objet : AIFBD 201.1 : demande de réservation. Les articles dont le titre est en français sont ceux qui ont été directement soumis à l’IFLA dans cette langue. Lire la suite