« Qui nous dit qui nous sommes ? » (1re partie)

Ce fut entre 1999 et 2001, lors d’un cours à l’IUT Charlemagne à Nancy, que Claude Poissenot débuta une série de cours en interrogeant ses élèves ainsi : « Qui nous dit qui nous sommes? »

Je le regrette mais je ne prends pas le temps maintenant de fouiller dans mes archives afin de voir si oui ou non j’ai conservé les notes de ce cours. Je vais  donc procéder avec ma mémoire.

Celle-ci m’indique que les réponses des élèves à la question « Qui nous dit qui nous sommes? » avaient été les suivantes : la famille, les amis, les enseignants, les thérapeutes, les fiches d’état civil, les médias, les sondeurs, les sociologues, les publicitaires, les gourous…

Puis nous, étudiants, avions fait des commentaires. Nous avions dit que tous ne portent évidemment pas la même attention à notre égard. Ils sont plus ou moins intéressés : s’attirer des faveurs, vendre un produit, rendre dépendant, faire croire à une chose irréelle, voilà ce que certains attendent en retour de leur communication avec chacun d’entre nous.

Si cela est vrai, nous pouvions penser que la construction de soi se réalise au milieu d’une forêt d’informations, informations qu’il faut savoir très souvent décoder, notamment par un « Quel est son intention? », si l’instinct ne suffit pas à percevoir la volonté du communiquant.

Poser la question « Qui nous dit qui nous sommes? » était une façon pertinente d’introduire une série de cours de sociologie, qui plus est à des élèves inscrits dans un département nommé « Information – Communication ».

Cependant cette introduction n’a propablement pas aidé les étudiants à se construire, ce n’était pas le but, mais pourquoi pas à focaliser leur réflexion sur leur propre identité et le processus de leur construction.

Gérald Loye

NB : Claude Poissenot est sociologue, enseignant à l’IUT « Métiers du livre » de Nancy. Ses travaux portent notamment sur les publics des bibliothèques mais aussi sur la lecture et ses représentations. Il travaille à l’écriture d’un nouveau modèle de bibliothèque plus en phase avec la population desservie. A cette fin, il a conçu un site web accessible à tous les intéressés (http://penserlanouvellebib.free.fr)
[Source de la note sur Claude Poissenot : http://www.livreshebdo.fr/weblog/claude-poissenot/23.aspx]