Bibliothèque vivante et migrant-es : comment faire ? L’exemple suédois

Depuis deux ans maintenant, plusieurs bibliothèques en Suède ont expérimenté une forme particulière de bibliothèque vivante : « emprunte un-e Suédois-e ».

La Suède a une histoire de l’immigration récente très riche, portée par l’arrivée de demandeurs d’asile venant d’Afrique et du Moyen-Orient. Les événements de cette dernière année en Europe ont eu pour conséquence en Suède une immigration encore plus importante, que les services de l’Etat accueillent de façon active.

Les bibliothèques ont une part importante dans le dispositif d’accueil des migrant-es. Elles accompagnent les personnes dans l’apprentissage de la langue en travaillant avec les centres d’apprentissages, organisant des visites et proposant des collections adaptées.

 

Catalogue de la bibliothèque vivante de Falun

Catalogue de la bibliothèque vivante de Falun

Lire la suite

Une certification LGBT pour les bibliothèques ? L’exemple de la Suède

En Suède, l’acceptation des personnes LGBT est forte, relativement à d’autres pays comme la France [1].

Depuis sept ans maintenant, la plus grande association LGBT, la RFSL, propose une certification LGBT auprès des « organisations » dont les services publics, qui permet d’assurer que le service fait preuve d’efforts continus à l’attention des publics HBTQ (Homo-, Bisexuel-les, Trans et Queers, qui est l’acronyme consacré en Suède). Le processus permet d’attester que le service propose à ses usagers un « safe space » et des services qui leurs sont adaptés.

Lire la suite