Bibliographie jeunesse : lutter contre les stéréotypes de genre

Les institutions nous aident beaucoup quand il s’agit de retrouver des bibliographies thématiques et on se souvient combien certains travaux peuvent avoir des conséquences improbables. N’hésitez pas à ce titre à parcourir les billets de ce blog qui regorgent de conseils de lectures et de retours d’expériences mise en place dans telle ou telle bibliothèque.

Mais les militants et les individus ne sont pas en restent qui effectuent parfois un long travail de recherche et d’analyse par intérêt et par passion. Nous avons ainsi reçu, récemment cette bibliographie d’albums jeunesse à thématique LGBT et lutte contre les stéréotypes de genre, répartis en plusieurs catégories que nous vous proposons ci-après.

Un travail de deux ans a ainsi permis à Matthieu de retrouver et rassembler plusieurs titres d’albums pour les proposer ensuite au plus grand nombre.

L’ensemble de la bibliographie est accessible en ligne : Bibliographie jeunesse : lutter contre les stéréotypes de genre [mise à jour du 14 décembre 2018] (English version)

Catégories :

  1. Livres de jeunesse avec une thématique LGBT
    1. homoparentalité
    2. catalogues de familles
    3. histoires post-gay
    4. relations amoureuses de même sexe
    5. transidentités
    6. sida
  2. Livres de jeunesse avec pour thématique genre et féminisme
    1. des filles différentes
    2. catalogues contres les idées reçues
    3. des garçons différents
    4. livres contre le sexisme
  3. Des livres de jeunesse pour s’ouvrir aux autres
    1. des livres contre toutes les discriminations
    2. se senti bien dans son corps
    3. des familles différentes
    4. des relations homophiles
  4. Autres listes :
    1. les livres très anciens (pré-1990)
    2. les livres de Talents Hauts

 

Afin de mieux cerner cette démarche, nous avons interrogé ce militant. Entretiens :

Légothèque : D’où vient l’idée d’une telle bibliographie ?

Matthieu : Mon but initial était de proposer une liste des livres de jeunesse à thématique LGBT autrement très peu accessibles physiquement (car tirage ancien, limité, peu accessible en bibliothèque, etc.). La plupart de ces livres sont d’ailleurs aujourd’hui épuisés et introuvables dans le commerce.

Légothèque : Quel en est l’objectif final ? Qui vois-tu comme publics cible ?

Matthieu : J’ai d’abord fait ça pour moi. Mais au-delà, il s’agissait de donner plus de visibilité à ces titres et ces ouvrages et de mieux les faire connaître auprès du grand public, auprès de la Communauté également. Après je pense que ça peut intéresser des miltantEs et des chercheurEs intéresséEs par ces questions.

Légothèque : Quelle démarche pour trouver tous ces titres, méthodologie de recherche ?

Matthieu : J’ai toujours conçu cette bibliographie comme une première étape, qui me permettra de travailler un peu sur le corpus.

J’ai donc d’abord essayé de construire un corpus à partir d’éléments que je trouvais en ligne (internet et merci la Manif pour Tous qui a permis de faire émerger nombre des titres trouvés, en réaction) puis j’allais emprunter les albums dans les bibliothèques pour les lire et en déterminer le contenu. Finalement j’ai agencé cela dans cette proposition de bibliographie.

Du coup, je n’ai pas voulu m’y pencher avant d’avoir un corpus satisfaisant, ce qui sera le cas d’ici la fin de l’année 2018 (soit 2 ans de constitution, je suppose que c’est classique). Il y a encore 4-5 livres qui sont dans une bibliothèque en travaux depuis 2 ans qui devraient être disponibles prochainement. La bibliographie finale devrait encore évoluer à la marge.

Légothèque : Comment les titres étaient signalés dans les établissements ?

Matthieu : C’est un sujet intéressant. On ne trouve pas ces titres toujours aisément dans les bibliothèques. J’ai la chance d’habiter à Paris et donc de disposer d’un réseau important. Les titres étaient souvent accessibles dans l’une des bibliothèques du réseau. Pour les quelques rares titres que les bibliothèques parisiennes ne possédaient pas, il a fallu un peu plus insister. J’en ai trouvé dans les bibliothèques lyonnaises (par contre, cette fois, rangés dans le magasin, en accès indirect) et j’en ai acheté un en ligne aussi, absolument introuvable.

Légothèque : Quels projets pour la suite ?

Sur la suite du travail, je serai plus mature plutôt fin 2019. D’ici là, je vais continuer à développer mon corpus. J’ai déjà clairement des pistes de travail sur lesquelles je souhaiterais travailler :

  • reprendre l’émergence d’une culture aux discriminations dans le contexte français (lié au PaCS). Beaucoup a été dit déjà. L’histoire de la poule rousse de Bruel est fantastique.
  • travailler sur les intersectionnalités entre LGBT et discriminations de genre. On voit les parallèles évidents avec les féministes.
  • passionnant : l’évolution de la représentation des familles homoparentales dans les livres de jeunesse, par les auteurs eux-mêmes. On voit des livres très différents avec les années sur le même sujet, parfois avec le même auteur.
  • tout aussi passionnant : j’ai découvert le rôle majeur de quelques auteurs jeunesse (Turin, Bruel) qui révolutionnent le secteur, voire s’impliquent et le transforment de l’intérieur). Il y aurait à dire entre les « grands » auteurs classiques LGBT qui s’impliquent (Browne, Janosch) et les auteurs « militants » qui arrivent parfois à l’opposé de l’objectif.
  • Autre découverte : j’ai monté une revue de presse sur les cabales politico-médiatiques sur les livres corrupteurs de jeunesse. Quand on voit que c’a a été utilisé il y a peu par le candidat d’extrême-droite à la présidentielle au Brésil, c’est d’une actualité brûlante. L’analyse sur 20 ans (voire sur 50 ans en cherchant plus loin dans l’origine de la loi de 1949) est très intéressante.
  • D’un point de vue édition, il est très intéressant aussi pour moi d’analyser les choix éditoriaux dans les couvertures qui changent d’une ré-édition sur l’autre (« Finemouche », « Anna ») ou pas (« Julie »).

Mon passé militant m’entraîne naturellement sur les analyses autour des livres de Jeunesse, mais je pense que d’un point de vue littéraire sur le corpus lui-même on peut sûrement avoir des sujets intéressants :

  • comment la représentation de la virilité dans la littérature Jeunesse française évoluent (« Paul »).
  • comment la poésie est utilisée dans la littérature Jeunesse, soit de façon littérale sur les rimes (« Buffalo ») ou à l’opposé sur de la prose (« Mehdi » ou « chat qui est chien »), voire le jeu sur les mots « sèkçuel ») ou les images (Heidelbach).
  • le rôle de l’ « animalisation » est sûrement intéressant à traiter (curieusement en particulier pour les questions d’identité de genre, avec l’opposition chien-mâle chat-femelle)
  • j’aimerai beaucoup travailler sur le rôle de l’amitié et de l’amour dans la littérature jeunesse car cela permet d’aborder le sujet des relations de mêmes sexes sans le côté sexuel, ce que les adultes ont beaucoup de mal à faire alors que les enfants font cela naturellement.
  • le rôle de l’évolution de la représentation de famille dans le temps et en particulier la représentation de tout ce qui n’est pas nucléaire doit être très bien aussi.
  • le rôle du monde imaginaire (féérique) par rapport au monde réel pour aborder les questions de genre ou d’orientation sexuelle (selon que l’on veut interroger par rapport aux préjugés de la société réelle ou au contraire sur les évidences « naturelles » des genres qui ne sont pas si naturels que ça).

Bref des sujets d’étude pour les prochaines années, j’en ai des tonnes…  🙂

Publicités

3 réflexions sur “Bibliographie jeunesse : lutter contre les stéréotypes de genre

  1. Pingback: Le meilleur de notre veille #44 – Légothèque

  2. parmi les plus anciens albums de jeunesse traitant de l’identité, il y a « camille ou l’enfant double » illustré par Jacqueline Duhème en 1978. Disponible en bibliothèque!

  3. Pingback: Liste thématique pour lutter contre les stéréotypes de genre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s